Un utilisateur de FaceTime a détecté un bug au niveau de l’application d’Apple. Ce bug permettait à certains appelants d’écouter les discussions de leurs destinataires d’appels. Cette faille touche spécialement la nouvelle fonctionnalité de discussion de groupe de FaceTime qui fonctionne sous iOS 12 bêta, même si la fonctionnalité Group FaceTime a déjà été suspendue. Ce bug qui a duré près de 3 mois a rendu les utilisateurs sceptiques. Beaucoup se sont demandés pourquoi les développeurs d’Apple ne l’ont pas détecté avant sa publication.

Le bug au niveau de FaceTime a été repéré par un adolescent, huit jours avant qu’il soit rendu public. Sa mère a ensuite envoyé un rapport auprès d’Apple, mais la firme n’a donné aucune réponse. Beaucoup de chercheurs affirment qu’il n’est pas nécessaire de blâmer l’équipe de sécurité d’Apple pour ne pas avoir détecté le bug. Jake Williams, le fondateur de Rendition Infosec, a déclaré qu’il n’était pas surpris qu’un utilisateur l’aurait détecté avant l’équipe de sécurité d’Apple. Selon lui, même si FaceTime a été soumis à un test de bug « Fuzzing », la faille en question aurait passé inaperçue. Katie Moussouris, le PDG de Luta Security a aussi rajouté que le seul problème de l’équipe de sécurité d’Apple reste au niveau de l’acheminement rapide des bugs publiés par le public. Le rapport met trop de temps pour atteindre la bonne équipe.

Le fameux bug de #FaceTime que les #développeurs d’#Apple n’ont pas pu détecter Click to Tweet
À lire aussi Le nouvel iPad Mini et l’iPad d’entrée de gamme d’Apple : bientôt sur le marché

AUCUN COMMENTAIRE