Depuis mercredi, de nombreux utilisateurs de Facebook, Messenger et Instagram ont remarqué qu’ils ne pouvaient plus accéder à leur compte. Cette panne serait due à une fuite de routage du protocole de la passerelle frontière. Le routage des flux de données internet dans le monde se base sur le BGP (Border Gateway Protocol). Ce dispositif permet de gérer la manière dont le trafic internet est routé. Cependant, des données mal formées peuvent provoquer une fuite de routage. Cette dernière peut créer une confusion au niveau de l’orientation du trafic internet ainsi qu’une panne massive.

Dans le cas d’une fuite d’itinéraire BGP, les annonces de routage qui guident les informations vers sa destination sont inexactes. Ces annonces sont ensuite rejetées par le destinataire, l’expéditeur ou une personne tierce se trouvant sur l’itinéraire du trafic de données. Roland Dobbins, un ingénieur principal de NETSCOUT a déclaré que le 13 mars 2019 vers 13h52 HNE, une fuite de routage BGP accidentelle provenant d’un fournisseur de services internet européen a affecté un autre fournisseur de services internet de transit. Puis, la fuite s’est propagée vers d’autres entreprises paires, provoquant la panne de certaines propriétés internet pendant une certaine durée. Tom Thomas, un membre auxiliaire du corps professoral de l’Université de Tulane a également indiqué qu’il est possible qu’une fuite de BGP ait pu engendrer cette panne. Cependant, il a rajouté que le BGP est un protocole statique qui ne change que rarement. Ce fait l’a poussé à croire que la panne de Facebook et sa famille d’applications serait due à une faille dans le code d’automatisation des programmes à un niveau commercial élevé.

#Facebook, #Messenger et #Instagram ne fonctionnent plus pour certains abonnés Click to Tweet
À lire aussi Messenger : Une faille permet de savoir avec qui vous conversez

AUCUN COMMENTAIRE