FaceApp fait actuellement partie des applications les plus téléchargées sur Android et iOS. Cette fonctionnalité permet de modifier les photos de votre visage pour paraitre plus jeune, plus âgé ou même de changer de sexe. L’application est disponible depuis deux ans, mais elle est devenue virale après que des célébrités aient partagé des photos modifiées d’eux-mêmes sur les réseaux sociaux. Face à la popularité soudaine de cette application, certains utilisateurs se demandent si FaceApp protège suffisamment les données des utilisateurs. Son utilisation nécessiterait une connexion de données et collecterait également des informations de localisation ainsi que des informations sur l’historique de navigation des utilisateurs. Dernièrement, l’un des représentants de FaceApp a déclaré que sa firme ne vendait pas les données de ses utilisateurs à des tiers. Toutefois, il a souligné explicitement que certaines informations sont partagées avec des partenaires pour la diffusion d’annonces ciblées.

Certains internautes ont déclaré sur Twitter que FaceApp pourrait avoir une origine russe, car qu’elle appartiendrait à l’entreprise « Wireless Lab » basée à Saint-Pétersbourg. Depuis le scandale Cambridge Analytica, les internautes commencent à se méfier de la manière dont les développeurs d’applications utilisent ou exposent leurs données. De nos jours, plusieurs  applications ont déjà été accusées d’avoir exploité les photos des utilisateurs au de là des utilisations requises pour leur plateforme. Il y a quelques mois, la NBC a déclaré que l’application de stockage « Ever » utilisait les photos des utilisateurs pour la formation d’un logiciel de reconnaissance faciale qu’elle a ensuite vendu aux forces de l’ordre. Les journalistes ont aussi découvert qu’IBM utilisait les photos téléchargées sur Flickr pour développer des applications de reconnaissance faciale sans l’accord des personnes présentes sur les photos.

#FaceApp : les détails sur son fonctionnement Click to Tweet
À lire aussi Apple lance un programme d’accélérateur de conception et développement d’application en Chine

AUCUN COMMENTAIRE