La société F5 Networks a procédé au rachat de Shape Security pour 1 milliard de dollars. Shape Security est une entreprise spécialisée dans la protection des données des grandes banques américaines, mais également celles des compagnies aériennes, des chaînes hôtelières, des agences gouvernementales, etc. La société propose surtout des services de protection contre les fraudes automatisées sur les applications web et mobiles. Avec cette acquisition, F5 peut développer un produit destiné spécifiquement à la protection des données contre les attaques par botnet. Selon le CEO de F5, François Locoh-Donou, l’intégration de Shape Security dans la structure de F5 lui permettra d’offrir aux clients une solution de protection globale, depuis la conception de l’application jusqu’à son interaction avec les consommateurs. Pour sa part, le PDG de Shape Security, Derek Smith, se réjouit de cette opération en déclarant que F5 et Shape Security pourront désormais travailler comme une seule plateforme. Cette opération d’acquisition s’ajoute à d’autres qui ont déjà été bouclées cette année. Le mois de juin a été le plus prolifique avec quatre procédures de rachat, notamment celui de Recorded Future par Insight Partners (780 millions de dollars), Verodin par FireEye pour 250 millions de dollars, et les acquisitions réalisées par Palo Alto Networks sur Twistlock (400 millions de dollars) et PureSec (entre 60 et 70 millions de dollars).

Shape Security a vu le jour en 2011 en recueillant 183 millions de dollars de financement. Ses principaux financeurs étaient alors Kleiner Perkins, Tomorrow Partners, Norwest Venture Partners, Baseline Ventures et C5 Capital. Elle a aussi réalisé une séance de levée de fonds pour laquelle elle a obtenu un financement de 51 millions de dollars sur un objectif d’un milliard. C’est après cela qu’elle a été rachetée par F5 Networks. La finalisation de la transaction devra se tenir vers le milieu de l’année prochaine. L’actuel PDG de Shape Security devra rejoindre l’équipe de direction de F5. Cette opération est la deuxième de l’année pour F5 Networks. En juin, la société a déjà racheté NGINX pour 670 millions de dollars. Pour rappel, NGINX est l’entreprise qui exploite le serveur web open source éponyme.

À lire aussi Conteneurs : Kubernetes reste la référence

AUCUN COMMENTAIRE