Depuis sa création en 2006 par le couple Hartz et Renaud Visage, le service de billetterie Eventbrite a levé près de 330 millions de dollars avec des fonds à capital-risque. Aujourd’hui, il décide de se lancer dans la Bourse et compte lever un fonds de 200 millions de dollars. Cette initiative a été concrétisée par le dépôt de document auprès de la SEC, jeudi dernier. L’entreprise se sent aujourd’hui en confiance et prête à se lancer dans la Bourse, bien qu’elle ait connu l’an dernier un déficit de 38 millions de dollars. En 2017, ses revenus ont connu une augmentation de 51% par rapport à 2016, avec 201 millions de dollars en caisse.

Quelques rachats d’entreprises ont permis à Eventbrite de renflouer ses caisses. En 2017, elle a fait l’acquisition de Ticketfly, qui lui a coûté 200 millions de dollars et lui a rapporté près de 76 millions de dollars en plus entre septembre et mars. Le rachat de Ticketscript et de Ticketea ont rehaussé de 30% en 2017 ses revenus internationaux. Mais pour se distinguer, Eventbrite doit affronter son plus grand concurrent, Ticketmaster appartenant à Live Nation. La firme veut aussi se débarrasser des intermédiaires comme les réseaux sociaux pour développer ses propres services. Même si elle tente de diversifier ses services, pour le moment, les autres sources de revenus ne représentent que 5% de son chiffre d’affaires.

Eventbrite veut s’introduire en Bourse Click to Tweet
À lire aussi Microsoft se retrouve à la troisième place en Bourse

AUCUN COMMENTAIRE