D’après les derniers chiffres, LinkedIn France annonce avoir franchi la barre des 20 millions de membres inscrits, sur une population active totale d’un peu plus de 29,8 millions (chiffres INSEE de 2018). C’est un gain de 1 million d’utilisateurs par rapport aux derniers chiffres de 2019, d’après le site LinkInfluent (https://www.linkinfluent.com/chiffres-cles-linkedin/#_ftn8). Concernant la répartition géographique, le réseau annonce que plus de 75% de ses membres résident hors de Paris.

Malheureusement, le réseau social professionnel n’ayant pas publié les chiffres de l’activité sur son site, il est impossible de juger de l’engagement des inscrits. Les chiffres disponibles au 2 janvier dernier mentionnent 13,5 millions de visites uniques par mois dont 2,2 millions par jour (source : https://www.blogdumoderateur.com/50-chiffres-medias-sociaux-2019)

Quant aux usages qui en sont faits, LinkedIn est utilisé pour s’informer, se former, échanger et développer son réseau. Selon une étude datant du mois dernier, le réseau professionnel facilite la continuité de l’activité professionnelle pour les actifs en poste, qui l’utilisent avant tout pour garder le lien avec leurs contacts professionnels (33 %), et rester informés sur l’activité de leur entreprise ou de leurs secteurs (25 %).

Alors que le confinement et le télétravail a mis les réseaux sociaux au centre des usages pour garder le contact et échanger des informations, LinkedIn avait pris des initiatives dès le début du mois d’avril pour aider ses membres durant la crise du Covid-19. LinkedIn a mis en place un dispositif de soutien au recrutement des entreprises et organisations engagées en 1ère ligne dans la crise du Covid-19. Les outils de recrutement sont ainsi proposés gratuitement (du 1er avril au 30 juin) aux entreprises et organisations des secteurs de la santé, de la grande distribution, de l’entreposage et du fret, ainsi qu’aux associations de secours d’urgence pour les aider à pourvoir des postes essentiels dans le contexte actuel.

En France, l’AP-HP et le groupe SOS sont déjà partenaires de ce dispositif. L’AP-HP a notamment déjà mis en ligne des offres d’emplois pour des postes d’infirmiers et d’assistants médicaux.

1 commentaire