Les fournisseurs de cloud s’attendent à une recrudescence des flux de données dans les prochaines années, avec l’avènement de technologies comme la 5 G, l’Edge computing et l’IoT. La récente analyse de Frost & Sullivan, intitulée Increased Investment by Cloud and Colocation Providers Drives the Global Data Center Market, révèle que le maintien de niveaux élevés de déploiement technologique dans le monde entier entraînera une prolifération des données créées, ce qui renforcera les besoins en matière de traitement des données et de capacité de stockage.

Il en résultera la construction d’un grand nombre de centres de données, allant de l’entreprise au cloud à grande échelle. Frost & Sullivan prévoit que 432,14 milliards de dollars seront investis dans le marché des centres de données d’ici 2025, contre 244,74 milliards de dollars en 2019, soit un TCAC de 9,9 %. L’augmentation des investissements des opérateurs de centres de données est stimulée par le déploiement et l’utilisation accrus de l’IoT et du Big data, l’adoption d’un modèle hybride avec les centres de données traditionnels et dans le cloud, et la forte croissance des économies émergentes.

Un déploiement accru de microcentres de données

« Le passage des entreprises aux centres de données en cloud et en colocation va prendre de l’ampleur, car les entreprises peuvent réduire leurs coûts d’investissement et d’exploitation en évitant d’investir dans des infrastructures matérielles ou logicielles et en réduisant les besoins en maintenance et en espace », explique Manoj Shankar, Research analysténergie et environnement chez Frost & Sullivan. « En outre, la 5G rapprochera le traitement du point de collecte des données, ce qui entraînera un déploiement accru des microcentres de données et des centres de données de pointe et stimulera les investissements dans les technologies de centres de données de nouvelle et de prochaine génération », a-t-il ajouté.

Les appareils connectés, les logements et les maisons connectés, l’IA, les jeux et la diffusion vidéo, les voitures autonomes et la réalité virtuelle et augmentée propulseront les centres de données de pointe.

Intelligence artificielle : L’utilisation croissante de l’intelligence artificielle dans les centres de données entraînera une demande d’électronique de pointe et de spécialistes en solutions basées sur l’intelligence artificielle pour les applications et l’architecture des centres de données.

Nouvelles capacités déportées : les technologies telles que les véhicules autonomes, les dispositifs et capteurs intelligents, la réalité augmentée tireront la demande en capacités de traitement des données à proximité de leurs sources, pour réduire le temps de traitement.

Expansion géographique et partenariats : les acteurs du marché doivent se concentrer sur les marchés émergents à forte croissance, comme l’Inde et l’Asie du Sud-Est, où la création de données n’en est qu’à ses débuts et où la construction de centres de données n’en est qu’à ses débuts aussi. De même, les partenariats avec les fournisseurs de services de colocation et de cloud donneront aux fabricants d’équipements l’accès à de nouveaux marchés de construction de centres de données, leur apportant ainsi le coup de pouce dont ils ont tant besoin.

publicité