Même si le marché mondial de la sécurité informatique devrait connaitre un ralentissement en 2020, les experts du Gartner prévoient tout de même une croissance de 2,4 % pour un revenu total de 123,8 Md $. Une progression certes, mais si l’on compare ce pourcentage par rapport aux projections de décembre 2019, soit 8,7 %, le marché aura perdu un potentiel de croissance de 6,3 %. Les prévisions optimistes ont volé en éclat, pulvérisées par l’irruption de la crise sanitaire. Car, même si celle-ci a stimulé la demande à court terme dans des domaines tels que l’adoption du cloud et les technologies de la mobilité et du télétravail, elle a par ailleurs provoqué des mesures de réduction des coûts.

Les prévisions pour le reste de l’année sont donc à la baisse et la prospective d’un redémarrage du marché, cette obsession maintes fois ressassée, et espérée, de « retrouver le niveau d’avant », semble s’éloigner comme un mirage à l’horizon. « Comme d’autres segments de l’informatique, nous nous attendons à ce que la sécurité soit affectée par la crise Covid-19, a déclaré Lawrence Pingree, vice-président directeur du Gartner. Globalement, nous prévoyons une pause et une réduction de la croissance des logiciels et des services de sécurité au cours de l’année 2020 ».

Certains segments tirent le marché

Cependant, le tableau n’est pas si désolant, certains segments continueront à attirer les acheteurs, comme le modèle basé sur le cloud. « Il existe quelques facteurs en faveur de certains segments du marché de la sécurité, tels que les offres et les abonnements basés sur le cloud, qui sont soutenus par la demande ou le modèle de livraison. Certaines dépenses de sécurité ne seront pas discrétionnaires et les tendances positives ne peuvent être ignorées », rassure Lawrence Pingree.

Le passage actuel à un modèle de prestation de services dans le cloud rend le marché de la sécurité un peu plus résistant au ralentissement. Insensible à la crise, le segment du cloud devrait croître de 33,3 % en 2020. L’année dernière, le taux de pénétration moyenne du cloud atteignait 12 % des déploiements de sécurité globaux, selon une étude de Gartner. Avec des segments nettement en hausse, comme les modèles de diffusion basés sur le cloud, tels que le courrier électronique sécurisé et les passerelles web.

En fait, ce sont les équipements de sécurité en réseau, notamment les pare-feu et les systèmes de détection et de prévention des intrusions (IDPS), qui seront les plus touchés par les réductions de dépenses cette année, soit –12,6 % estime le Gartner. Les dépenses des consommateurs en matière de logiciels de sécurité devraient quant à elles stagner en 2020 à un taux de -0,3 %.

1 commentaire