Une étude Centreon, menée auprès de 600 professionnels de l’IT européens et nord-américains, confirme la place importante de la supervision IT dans la gouvernance des entreprises malgré un manque ressenti de visibilité sur la performance des Systèmes d’Information. Elle pointe également une augmentation des budgets consacrés à la supervision IT après le Covid-19, avec la croissance des investissements et du recrutement dans la supervision. La majorité des répondants (89 %) déclarent que la supervision IT est importante voire une priorité absolue pour leur entreprise. Et c’est particulièrement le cas en Amérique du Nord (48 %), un peu plus qu’en Europe (40 %).

La supervision IT est le domaine où les entreprises recrutent le plus (63 % d’entre elles contre 49 % pour la sécurité et 36 % pour les réseaux). À noter que les organisations d’Amérique du Nord reconnaissent peut-être plus immédiatement la nécessité d’ouvrir des postes de supervision IT (73 %), là où il apparait que celles d’Europe sont moins nombreuses, soit 51 %.

Le cloud, l’Edge et l’IoT bousculent les infras

L’étude révèle par ailleurs que la transformation rapide des infrastructures, poussée par le cloud, l’Edge et l’IoT, ouvre la porte au déploiement de nouvelles pratiques de supervision, avec un écart de maturité entre l’Amérique du Nord et l’Europe.

Les résultats révèlent une différence notable entre les deux rives de l’Atlantique : à la question « selon vous, laquelle des technologies ou tendances suivantes aura un impact sur vos pratiques de supervision informatique au cours des 3 prochaines années ? », les répondants nord-américains identifient dans l’ordre L’IoT, l’Edge Computing et le Big data quand les Européens indiquent le Big data, l’IoT et l’IA/Machine Learning.

publicité