Le troisième indice biennal de la transformation numérique de Dell, le Digital Transformation Index, détaille comment les organisations accélèrent leurs projets de transformation numérique dans un contexte d’incertitude sans précédent. Les enquêteurs de Vanson Bourne ont interrogé, en juillet et août 2020, 4 300 chefs d’entreprise de 18 pays. Évaluant le comportement des entreprises face à la pandémie, l’indice 2020 de Dell a révélé qu’une nouvelle courbe de transformation numérique s’est mise en place : huit organisations sur dix ont accéléré certains programmes de transformation numérique cette année et 79 % d’entre elles réinventent leur modèle économique pour mieux s’adapter.

Faisant le point sur l’état de la transformation actuelle, les rédacteurs du rapport remarquent que celle-ci sera beaucoup plus difficile pour les entreprises qui étaient à la traîne, mais que dans l’ensemble « les entreprises se préparent à un chapitre difficile à venir ». Le paysage économique actuel n’inspire pas la confiance aux répondants, ils sont près d’un sur trois à craindre que leur organisation ne survive pas au cours des deux prochaines années, et 60 % pensent qu’elle survivra, mais qu’elle perdra beaucoup plus d’emplois et mettra des années à redevenir rentable.

Les entreprises plus volontaristes qu’avant…

Depuis le premier DT Index en 2016 et le suivant en 2018, les résultats de cette année suivent la première augmentation du nombre de Digital Leaders (l’organisation la plus mature sur le plan numérique) à six pour cent. Le nombre d’adoptants numériques (le deuxième groupe le plus mature sur le plan numérique) est passé de 20 % en 2018 à 36 % en 2020, soit une augmentation de 16 points.

L’indice DT enregistre également une légère baisse de 8 points de pourcentage depuis 2018 du nombre de retardataires numériques (le groupe le moins mature sur le plan numérique), et une forte baisse de 19 points de pourcentage de l’avant-dernier groupe, les suiveurs numériques. Ces organisations sont en train de monter dans les groupes des Adopteurs et des Évaluateurs numériques, qui se sont développés en parallèle.

… mais des barrières persistent

« La pandémie a peut-être catalysé la transformation numérique dans le monde entier, mais la transformation continue est un défi », estime le rapport, car 94 % des organisations sont confrontées à des obstacles à la transformation bien ancrés. Selon l’indice DT 2020, les trois principaux obstacles à la réussite de la transformation numérique en Europe sont le manque de budget et de ressources ; l’impossibilité de tirer des enseignements des données et la surcharge de données, et la protection des données et la cybersécurité.

Cependant, ils misent sur certaines technologies et une plus grande agilité pour s’en sortir. Avant la pandémie, les investissements des entreprises européennes étaient fortement axés sur les technologies de base, plutôt que sur les technologies émergentes. À présent, la grande majorité, soit 85 %, reconnaît qu’à la suite des perturbations de cette année, elle a besoin d’une infrastructure informatique plus souple et plus évolutive pour faire face aux imprévus. Parallèlement, les technologies prioritaires dans lesquelles elles entendent investir ont quelque peu évolué. Elles comprennent des technologies de protection et de conformité comme la cybersécurité et le respect de la vie privée ; des technologies émergentes comme les infrastructures 5G et les appareils 5G, ainsi que des technologies comme le cloud hybride et les outils de gestion de la donnée. 

publicité