Le New York Times a publié un article indiquant que l’United States Cyber Command a attaqué à plusieurs reprises l’infrastructure du réseau internet russe ces derniers mois. Ces attaques auraient été réalisées pour décourager la Russie de réaliser des cyberattaques potentielles contre les États-Unis. Certains responsables ont indiqué que les autorités en charge de la cybersécurité américaine ont commencé à infiltrer le réseau russe depuis 2012. Toutefois, ils auraient intensifié leurs efforts en envoyant des programmes malveillants plus agressifs. Les responsables américains ont également évoqué la nécessité de pouvoir lancer une cyberattaque de grande envergure contre le gouvernement russe si nécessaire.

Les dernières actions menées par le cyber commandement américain sont similaires à celles réalisées en novembre 2018 pour éliminer les opérations de trolls liées à l’état comme celles menées par le groupe « Internet Research Agency » avant les élections de mi-mandat. Cette initiative a permis de mettre hors ligne le groupe et de les empêcher d’accéder à internet. Depuis que le département de la Défense a donné son accord pour mener des campagnes plus offensives en juin, cette action fait partie des attaques les plus agressives réalisées par le cyber commandement américain.

Les États-Unis auraient attaqué le #réseau internet russe Click to Tweet
À lire aussi Three UK prévoit de lancer son réseau 5G à partir du mois d’août

AUCUN COMMENTAIRE