Flexera a publié récemment un nouveau rapport concernant la manière dont les entreprises de technologie envisagent de répartir les dépenses parmi les fournisseurs de technologie. L’enquête a été réalisée auprès de plus de 300 personnes dans le monde issues d'entreprises de plus de 2000 employés. Le document indique que les principales entreprises de technologies prévoient d’allouer la majorité de leur budget dans les services et les produits Cloud d’Amazon et de Microsoft. Une entreprise sur trois parmi celles interrogées pense également diminuer les dépenses en service de VMware, IBM et Oracle.

Amazon Web Service (AWS) est actuellement la plateforme Cloud qui compte le plus de clients. 65% des personnes interrogées indiquent prévoir d'augmenter les dépenses pour AWS,  56% pour Microsoft, 48% pour ServiceNow et Salesforce, et 39% pour Google. La plupart de ces entreprises sont spécialisées uniquement dans le domaine du Cloud, mis à part Microsoft qui propose également de nombreux produits technologiques sur site.

À l’opposé, 30% des personnes interrogées prévoient de réduire les dépenses sur les services Oracle, 25% prévoient de réduire les dépenses chez IBM et 22% chez VMware. Ces entreprises prévoient d’étendre leur activité dans le domaine du Cloud. IBM a par exemple acquis Red Hat en juillet dernier pour améliorer son Cloud Hybride qui permet aux clients d’exécuter à la fois leur application sur le Cloud et dans des datacenters privées. Oracle dispose également de sa propre plateforme Cloud et VMware s’est associé à AWS tout en faisant l’acquisition de Pivotal et Heptio. Ces derniers travaillent tous les deux sur le projet de logiciel Cloud open source « Kubernetes » développées par Google.

À lire aussi Jusqu’à 93 % des entreprises comptent sur les technologies intelligentes pour leur transformation numérique
publicité