Un journaliste de The Verge a eu l’occasion de s’entretenir avec la PDG d’AMD, le Dr. Lisa Su. L’interview a permis de savoir davantage sur la nouvelle série de processeurs Ryzen 4000 basée sur l’architecture 7 nm Zen 2. Elle s’est aussi livrée sur la concurrence grandissante avec Intel ainsi que la possibilité qu’a AMD pour intégrer le marché haut de gamme où les GPU de Nvidia restent maîtres. Plus tôt, la dirigeante a présenté les processeurs Ryzen 4000 au CES de Las Vegas.

La dirigeante d’AMD confirme que la conception du nouveau Ryzen 4000 se base sur la technique de fabrication de puces 7 nm. Cette technologie permet à un matériel informatique d’acquérir plus de puissance de calcul. Selon la dirigeante, c’est tout simplement le meilleur procédé fabrication de microprocesseurs au monde à l’heure actuelle. La technologie 7 nm permet de mettre davantage de transistors dans un espace plus petit, améliorant l’efficacité énergétique de l’appareil ainsi que sa performance. C’est un facteur important lorsque l’utilisateur va rechercher davantage de puissance de calcul lorsqu’il achète un matériel plus cher. Jusqu’ici, AMD est la seule entreprise à maîtriser la technologie 7nm. Même Intel n’y est pas arrivé. De plus, AMD a une architecture qui ne ressemble pas à celle de son concurrent. En effet, AMD n’a pas d’usine de fabrication. La dirigeante déclare qu’AMD se consacre davantage à son cœur de métier, celui de la conception d’excellents produits, qu’ils soient destinés aux PC, aux serveurs ou aux jeux. AMD se base sur les partenariats pour la fabrication de ses puces 7 nm. Lisa Su pense que c’est un des avantages de l’entreprise, qui arrive plus facilement à optimiser les coûts et de se focaliser sur la conception de produits. La dirigeante confirme qu’AMD travaille actuellement sur une vingtaine de produits simultanément. Elle a aussi parlé de la performance de la série de processeurs Ryzen 4000. Ces derniers seraient 59 % plus performants que les GPU et plus au moins 15 % plus rapides que les puces Ice Lake. Malgré cette performance, le Dr. Lisa Su promet que la durée de la batterie de l’appareil qui utilise ce type de processeur n’est pas compromise. Les batteries utilisées pour les tests arrivaient à tenir jusqu’à 18 heures. Actuellement, plus d’une centaine d’ordinateurs embarquent les puces Ryzen 4000, dont le Lenovo Yoga Slim 7. Pour cette année, AMD prévoit d’améliorer sa collaboration avec les fabricants d’équipement d’origine (OEM). Elle a cité quelques exemples réussis comme Asus, Lenovo et Dell.

À lire aussi AMD doit débourser 12,1 millions de dollars pour avoir fait de fausses publicités sur les processeurs Bulldozer 2011
PARTAGER
Photo du profil de Léa Faure
Journaliste IT, IT Social

AUCUN COMMENTAIRE