Le logiciel du système de fermeture Vision de VingCard comporte des défauts de conception. C’est ce qu’ont découvert les experts de chez F-Secure. Selon leur analyse, ces clés passe-partout utilisées dans plusieurs hôtels disposent d’un système de verrouillage facile à pirater. Grâce à une attaque créée par ces experts, Assa Abloy, le fabricant de serrures a rapidement mis à disposition des correctifs pour mettre à jour ces logiciels. Les experts ont démontré qu’il suffisait de disposer d’une des clés, même périmée, pour créer une autre clé « maître ». Cette dernière ouvrira alors n’importe quelle porte ayant un dispositif adéquat. Ces correctifs sont déjà accessibles par les hôtels utilisant ces clés.
Des défauts de conception sur les clés passe-partout des chambres d’hôtels Click to Tweet
À lire aussi Qu’est-ce qui fait peur aux pros de la cybersécurité ? L’IA au service des pirates !
publicité