Les informaticiens de Los Alamos National Laboratory ont mis au point un nouvel algorithme d’intelligence artificielle, conçu pour détecter les applications de minage de cryptomonnaies qui détournent la puissance des supercalculateurs de recherche à leur profit. Le système de détection, basé sur l’intelligence artificielle peut identifier les codes malveillants grâce à la comparaison de leur « empreinte » graphique avec celle des applications légitimes.

Les mineurs légitimes de cryptomonnaies rassemblent souvent d’énormes réseaux d’ordinateurs dédiés à la recherche de l’argent numérique. Les mineurs malveillants ont découvert qu’ils pouvaient s’enrichir en détournant des superordinateurs, à condition de rester invisibles. Le nouveau système d’intelligence artificielle est conçu pour les prendre sur le fait en comparant des graphiques, qui sont comme des empreintes digitales pour les logiciels.

Un comparateur d’empreintes « digitales »

Tous les programmes peuvent être représentés par des graphes constitués de nœuds reliés par des lignes, des boucles ou des sauts. Tout comme les criminels humains peuvent être attrapés en comparant les spirales et les arcs au bout de leurs doigts aux enregistrements d’une base de données d’empreintes digitales, le nouveau système d’IA compare les contours du graphique de contrôle de flux d’un programme à un catalogue de graphiques des programmes autorisés à s’exécuter sur un ordinateur donné.

« Compte tenu des récentes effractions d’ordinateurs en Europe et ailleurs, ce type de surveillance des logiciels sera bientôt crucial pour empêcher les mineurs de cryptomonnaie de pirater les installations de calcul haute performance et de voler de précieuses ressources informatiques », a déclaré Gopinath Chennupati, chercheur au Los Alamos National Laboratory et co-auteur d’un nouvel article dans la revue IEEE Access. « Notre modèle d’intelligence artificielle d’apprentissage profond est conçu pour détecter l’utilisation abusive de superordinateurs spécifiquement à des fins d’extraction de cryptomonnaies ».

3 COMMENTAIRES