Un rapport publié par Menlo Security le 5 février 2018 a confirmé la réalité de la menace virtuelle. Les pirates informatiques font de plus en plus preuve d’ingéniosité. L’année dernière, on découvrait que les attaques n’avaient plus besoin de fichiers pour les véhiculer (fileless attack), et qu’il suffisait de s’introduire dans les brèches informatiques. Aujourd’hui, les pirates s’en prennent aux sites les plus populaires dans le monde et profitent des logiciels non mis à jour à temps pour infecter leurs cibles.

Cette alerte sur la cybersécurité n’est pas à prendre à la légère. Les cybermercenaires visent les sites d’information, particulièrement ceux économiques. Les experts pointent du doigt les bandeaux publicitaires qui contiennent des lignes de codes permettant d’ouvrir des portes dérobées sur les machines des internautes. Le rapport de Menlo fait état également de 4.600 attaques de phishing qui proviennent des services d’hébergement. Et l’explosion de la création des sites identiques aux plateformes bancaires ou de ventes en ligne s’ajoute également à ces possibles portes d’entrée de virus.

Les #cybermercenaires de plus en plus ingénieux Click to Tweet
À lire aussi France : une hausse des besoins en cybersécurité en vue

AUCUN COMMENTAIRE