Certaines rumeurs affirment qu’un certain nombre de sites web malveillants auraient été utilisés depuis 2 ans par le gouvernement chinois pour pirater des iPhone. Ces attaques auraient surtout ciblé les musulmans ouïghours, une minorité ethnique se trouvant dans l’état du Xinjiang en Chine. Cette situation fait partie des multiples tentatives des autorités chinoises à réprimer la communauté en question. L’un des comités des droits de l’homme des Nations Unies a déclaré récemment que près d’un million d’ouïghours ont été interné dans des camps l’année dernière.

Les sites web malveillants visant à espionner les ouïghours ont été découverts récemment par les chercheurs en sécurité de Google. Ces plateformes étaient en mesure d’infecter un iPhone avec un code malveillant quand celui-ci accède à une page web spécifique. Cette technique permettrait aux pirates d’accéder aux messages des victimes, à leurs mots de passe ainsi qu’à leurs données de localisation en temps réel. D’après Google, les sites web malveillants ont été actifs depuis plus de 2 ans, et des milliers de visiteurs les ont déjà consultés. Face à constat, Forbes a également rajouté que ces mêmes sites web permettaient également de cibler les utilisateurs Android et Windows. Ils auraient également infiltré les téléphones des non-ouïghours.

La Chine aurait piraté des #iPhone pour espionner les musulmans de la communauté ouïghours Click to Tweet
À lire aussi Des sites piratés auraient permis à des hackers d’accéder à des milliers d’iPhone chaque semaine pendant des années

AUCUN COMMENTAIRE