Google a créé la surprise lors du CES 2019 de Las Vegas en présentant les dernières mises à jour de Google Assistant. La firme a déclaré que son assistant sera plus intelligent pour cette année avec l’intégration de multiples fonctionnalités. L’une des meilleures innovations présentées au CES est la traduction en temps réel avec le mode interprète de Google Assistant. Le dispositif permet de traduire les conversations entre deux personnes qui ne parlent pas la même langue. L’intelligence artificielle utilisée pour faire fonctionner l’assistant est constamment améliorée afin de mieux comprendre les commandes vocales et les questions. De plus, il est actuellement possible de dicter les réponses à une messagerie avec une meilleure maitrise de la dictée et des ponctuations. Les applications qui vont intégrer Google Assistant sont nombreuses. Il y a par exemple Messenger, WhatsApp, Telegram, Viber, Hangouts et tant d’autres encore.

La version de Google Assistant destinée aux automobiles a également été présentée lors du CES 2019. Ce dispositif qui sera intégré à Google Maps sur Android et iOS facilitera la gestion des outils de communication et de navigation tout en restant concentré sur la route. Même les personnes ne disposant pas d’un appareil Android auto peuvent bénéficier de cette fonctionnalité via un smartphone ou à l’aide de nouveaux accessoires auto intégrant Google Assistant. L’assistant vocal de Google sera également présent dans le monde de la domotique. Lors du CES 2019, la firme a annoncé la création de Google Assistant Connect. Il s’agit d’une plateforme qui permettra aux fabricants d’appareils IoT d’intégrer facilement l’assistant vocal pour faciliter le contrôle de leurs appareils. Le salon a déjà vu l’apparition de haut-parleurs Sonos One et Sonos Beam équipés de Google Assistant. Certains téléviseurs seront aussi dotés de l’assistant vocal.

Cette année, #GoogleAssistant sera plus intelligents avec de multiples fonctionnalités Click to Tweet
À lire aussi Avec Google Assistant, Google réinvente la radio du futur

AUCUN COMMENTAIRE