Le service de Cloud AWS vient juste de dévoiler son nouvel outil de sauvegarde baptisé Backup. Cette fonctionnalité permettra aux développeurs qui travaillent sur la plateforme de faciliter la sauvegarde de leurs données à partir des services AWS ou de leurs applications sur site. Backup sera valable pour les services Amazon EBS, les bases de données RDS, les tables DynamoDB, les systèmes de fichiers EFS et les volumes AWS Storage Gateway. Cet outil permettra aussi aux entreprises d’effectuer des sauvegardes de données sur sites via AWS Storage. D’après les responsables d’AWS, les utilisateurs de Backup auront la possibilité de définir eux-mêmes leurs stratégies de sauvegarde ainsi que leurs durées de conservation. Toutes les données seront stockées dans des serveurs Amazon S3 ; les développeurs peuvent y accéder à tout moment.

Pour le moment, Backup n’est disponible que dans une région AWS donnée. Par contre, la firme compte mettre en place des services inter-régions d’ici quelques années. D’après Bill Vass, le vice-président du stockage, de l’automatisation et des services de gestion chez AWS, le Cloud serait devenu depuis peu, un outil incontournable pour la sauvegarde de données. La mise en place de Backup vise à améliorer les méthodes de sauvegarde tout en facilitant l’accès aux informations stockées sur le Cloud. D’après les responsables d’AWS, les entreprises comme State Street Corporation, Smile Brands et Rackspace sont actuellement les premiers utilisateurs de Backup. La firme s’attend, cependant, à la hausse du nombre d’abonnés dans un futur proche.

#Backup : le nouvel outil de sauvegarde d’#AWS d’#Amazon Click to Tweet
À lire aussi Le grand public se demande si le divorce de Jeff Bezos aura des répercussions sur Amazon

AUCUN COMMENTAIRE