Mardi 2 avril s'est déroulé à Paris l'AWS DeepRacer League. Cette compétition, en marge du AWS Summit au Palais des Congrès, rassemblait des développeurs du monde entier venus s'affronter sur une course de voiture autonome, à l'échelle 1/18. Et c'est Capgemini qui s’est hissé sur le haut du podium à la 1ère et 3ème place. Arthur Pace et Matthieu Rousseau, deux étudiants (UTT et ISEP) en stage à l’AIE (Application Innovation Exchange) de Capgemini dirigé par Jean-Claude Guyard, ont su développer l’algorithme miracle. Les 2 vainqueurs participeront à la finale mondiale de Las Vegas en novembre 2019.

Pour sa compétition, Amazon Web Services (AWS) a mis à disposition des participants un service dédié sur AWS Sagemaker pour développer leur propre intelligence artificielle, basée sur de l’apprentissage par renforcement. Le concept : un réseau de neurones prédit l’un des multiples mouvements possibles de la voiture (accélérer, ralentir, tourner à gauche, etc.) suivi d’une fonction de récompense qui évalue l’erreur réalisée par la voiture à chaque itération (est-ce que la voiture est au milieu de la piste ? est-ce qu’elle se déplace rapidement ? etc.). Au fur et à mesure des tentatives, la voiture apprend à se déplacer entre les deux lignes blanches. L'AIE de Capgemini travaillerait actuellement sur des projets d'innovation autour des technologies disruptives (intelligence artificielle, robotiques, réalité augmentée et virtuelle, imprimante 3D, etc.).

AUCUN COMMENTAIRE