De nos jours, les scandales sur l’utilisation des données personnelles sont de plus en plus fréquents. Dernièrement, Apple a fait la une des journaux après que des lanceurs d’alertes aient indiqué que la firme partageait des enregistrements audio des utilisateurs de Siri à des sous-traitants. Les enregistrements ne seraient pas reliés à un identifiant Apple. Toutefois, certaines d’entre elles peuvent inclure des contenus de nature personnelle ainsi que des données révélatrices telles que l’emplacement, les données d’applications et les coordonnées. Apple a déclaré que les données collectées sont analysées par des employés liés par des accords de confidentialité. Selon eux, ces pratiques se font exclusivement dans un environnement sécurisé.

Suite à la rumeur sur l’exploitation des données des utilisateurs de Siri, Apple a indiqué à « Guardian » que moins de 1% des requêtes quotidiennes sont envoyées aux sous-traitants pour le traitement de données. Toutefois, des centaines de millions d’appareils prennent en charge cette fonctionnalité. Donc 1% pourrait représenter des centaines de milliers d’enregistrements. La politique de confidentialité d’Apple indique clairement que la firme est susceptible de collecter et de stocker des informations sur la manière dont Siri est utilisée y compris les requêtes de recherche. Selon eux, ces informations serviront ensuite à améliorer la pertinence et la qualité des résultats fournis par le service.

#Apple partagerait des enregistrements audio des utilisateurs de #Siri à des sous-traitants Click to Tweet
À lire aussi Apple compte intégrer de nouvelles applications pour Siri afin de concurrencer Alexa et Google Assistant

AUCUN COMMENTAIRE