A l'époque, le lancement de l’iPhone 5C avait été entaché par une fuite. Pour éviter que ce type de désagrément ne se produise à nouveau, Apple a décidé de créer sa propre division de sécurité industrielle appelée « New Product Security Team». Cette unité sera en charge de la surveillance des fournisseurs et des partenaires d’assemblage en Chine. L’équipe va également prendre les mesures nécessaires pour identifier les méthodes utilisées par les ouvriers des usines pour divulguer des informations sur les nouveaux appareils de la firme. La fuite de l’iPhone 5C aurait été provoquée par un employé de Jabil (l’un des fournisseurs d’Apple) qui aurait réussi à voler des boitiers colorés de l’appareil faisant partie des principales caractéristiques de l’iPhone 5C. Le voleur a pu éviter les caméras de sécurité et le fouillage en se faisant aider par un garde de sécurité.

Apple met actuellement tout en œuvre pour limiter la fuite de ses composantes au niveau des usines chinoises. Dernièrement, deux travailleurs de Jabil ont été identifiés par la firme après avoir volé 180 coques d’iPhone 6 en modifiant le système de suivi des stocks. Les voleurs ont vendu les accessoires sur le marché noir, qu'Apple avait pu récupérer en les rachetant. Le géant américain a décidé de ne pas faire appels aux méthodes légales pour lutter contre les fuites. La déposition d’une plainte auprès des autorités chinoises impliquerait de fournir la description détaillée des pièces volées alors qu'Apple ne compte pas partager ces informations.

#Apple crée une nouvelle division de #sécurité industrielle baptisée « New Product Security Team» Click to Tweet
À lire aussi Facebook, Google, Amazon et Apple vont à nouveau comparaître devant le Congrès

AUCUN COMMENTAIRE