D’après les analyses de Ming-Chi Kuo et de son cabinet KGI Securities, Apple projetterait de changer de fournisseur de puces modem pour ses prochains iPhones. En effet, si depuis le début, la firme américaine travaillait avec Qualcomm, aujourd’hui, il semblerait qu’elle préfèrerait miser sur Intel. Selon ce rapport, Apple prévoyait au début commander 70% de ses puces chez Intel et le reste chez son fournisseur habituel. Mais la donne a changé et 100% des commandes iraient directement à Intel. Dans son dernier billet Ming-Chi Kuo affirmait : « Nous estimons qu’Intel sera le fournisseur exclusif de puces modem pour les iPhone 2018, tandis que Qualcomm pourrait ne pas du tout faire partie des fournisseurs ».

Pour expliquer ce changement de stratégie d’Apple, Ming-Chi Kuo déclare dans son compte-rendu que les nouvelles puces Intel seraient plus compatibles avec les bandes GSM et CDMA. Apple pourrait donc ainsi proposer une gamme d’iPhone adaptée à tous les opérateurs américains sans avoir besoin des puces Qualcomm. Mais comme à son habitude, et toujours selon l’analyse de Ming-Chi Kuo, Apple ne compte pas rester sur un seul fournisseur sur plusieurs années. Pour 2019, la firme américaine pense choisir plusieurs autres pour les puces LTE.

#Apple changerait de fournisseur de puces modem Click to Tweet
À lire aussi Intel : suspensions des patchs correctifs de Spectre et Meltdown

AUCUN COMMENTAIRE