Suite à des plaintes concernant sa politique de réparation matériel restrictive, Apple a décidé d’autoriser les ateliers tiers à réparer les iPhone. La société prévoit également de leur vendre des pièces d’origine pour assurer un service après-vente. Les ateliers tiers qui veulent proposer ce service doivent d’abord obtenir une certification provenant d’Apple. La société a également indiqué que les réparateurs tiers ne pourront s’occuper que des problèmes les plus courants de l’iPhone. Il peut s’agir de problèmes de batterie ou de haut-parleurs et d’écrans défectueux. Toutefois, ils n’auront pas le droit de réparer la carte mère ni d’effectuer des corrections de dégâts d’eau.

Apple compte également fournir des outils ainsi que des manuels de réparation et de diagnostics à ses partenaires tiers. Des formations sur la réparation des appareils seront également prévues. L’un des porte-paroles d’Apple a déclaré que les réparateurs tiers paieront le même prix que les fournisseurs de services agréés Apple pour l’acquisition des pièces de rechange. Cependant, ils pourront fixer eux même leur tarif de réparation. Jeff Williams, le directeur de l’exploitation d’Apple, a déclaré que cette initiative va permettre aux clients de faire réparer facilement leur appareil tout en s’assurant que les éléments défectueux soient remplacés par des pièces d’origine.

#Apple autorisera les entreprises tierces à réparer les problèmes de base de l’#iPhone Click to Tweet
À lire aussi La vente d’iPhone représente actuellement moins de la moitié des revenus d’Apple  

AUCUN COMMENTAIRE