Kevin Beaumont, chercheur en sécurité informatique, vient de dévoiler une nouvelle faille de sécurité pour Android. Cette énième brèche est surtout favorable aux développeurs. Elle permet le transfert de fichiers d’un smartphone à un ordinateur et vis-versa. Cette faille touche ADB, et est possible grâce à une entrée USB ou un réseau sans fil. Les hackers utilisent le port TCP 5555, comme c’était le cas pour le virus ADB.Miner qui a touché 5.000 terminaux en Chine. Si les fonctions d’ADB sont inconnues de simples utilisateurs, elles sont cependant très puissantes pour un développeur. Dès qu’un constructeur laisse ce port ouvert, les hackers s’y infiltrent. Un simple utilisateur peut vérifier s’il est affecté ou non par cette faille en vérifiant le paramètre « A propos du téléphone ». Les options « Débogage USB » et « Débogage de l’ADB sans fil » doivent être en mode désactivées.

#Android : découverte d’une nouvelle faille de #sécurité Click to Tweet
À lire aussi Oppo présente son nouveau smartphone sous Android Find X

AUCUN COMMENTAIRE