Amazon a déclaré récemment que les données stockées sur Alexa et Echo sont toujours conservées dans ses serveurs, et ce même si les utilisateurs ont supprimé les fichiers audio de leur compte. Cette révélation a été faite dans une lettre envoyée au sénateur Chris Coons justifiant les pratiques de l’entreprise en matière de confidentialité de son assistant vocal. Cette lettre datée du 28 juin a été rendue publique hier. Amazon a envoyé cette lettre pour répondre aux questions de Chris Coons concernant la durée de conservation des enregistrements vocaux et des transcriptions d’interaction Echo.

Brian Huseman, le vice-président des politiques publiques d’Amazon, a confirmé le fait que même si un utilisateur supprime manuellement des enregistrements des interactions vocales avec Alexa, certaines versions textuelles sont toujours conservées dans des systèmes de stockage distincts pendant une durée indéterminée. Il a également souligné que dans certains cas, la suppression de données pourrait compliquer la tâche d’Alexa. Cette situation montre un manque de clarté dans la politique de collecte et de stockage des données d’Amazon. Face à cela, le sénateur Chris Coon a déclaré que les utilisateurs méritent de comprendre comment les entreprises de technologie utilisent leurs données. Il a ensuite indiqué qu’il va tout mettre en œuvre pour trouver le meilleur moyen pour protéger les informations personnelles de chaque citoyen.

#Amazon affirme toujours conserver les #données #Alexa même si les utilisateurs ont supprimé les fichiers audio Click to Tweet
À lire aussi Quand Amazon, Dell, HP et Microsoft prévoient de transférer une partie de leur production hors de Chine

AUCUN COMMENTAIRE