Comment la 5G va changer le monde selon Hans Vestberg, CEO de Verizon

Durant le sommet Yahoo Finance All Markets à Union West, New York, Hans Vestberg, PDG de Verizon, a livré ses impressions sur le réseau 5G. Il a déclaré que ce dernier aura un impact significatif sur les entreprises et les consommateurs. Il a aussi dévoilé les analyses de rentabilisation réalisées par sa société sur la 5G. Le patron de Verizon pense que la 5G va s’adapter à différentes formes d’utilisation : les smartphones pour les particuliers, l’internet à domicile et l’informatique de périphérie pour répondre aux besoins des entreprises. Elle a la particularité d’offrir une bande passante plus élevée en plus d’un moindre temps de latence. Potentiellement, la 5G serait 100 fois plus rapide que la 4G. Concernant Verizon, la société entend déployer la 5G dans 30 villes américaines d’ici la fin de l’année.

La nouvelle technologie a été testée dans quelques villes, dont Chicago. Les premières réactions des utilisateurs sont assez mitigées. D’une part, ils ont effectivement réalisé que la 5G offre une rapidité supérieure, jusqu’à 1Gb par seconde contre 60 Mb pour la 4G. Par contre, les utilisateurs ont constaté que la qualité du réseau se perd progressivement au fur et à mesure qu’ils s’éloignent d’une source 5G. De plus, des objets physiques peuvent détériorer la qualité de réception. La principale raison est que Verizon, ainsi que son concurrent AT&T, utilise la 5G à ondes millimétriques qui peuvent assurer une meilleure qualité de signal, mais ne peuvent pas aller très loin. Pour y remédier, les fournisseurs seront obligés d’utiliser plusieurs nœuds 5G. Pour leur cas, Verizon et AT&T travaillent sur une solution plus adaptée, celle de l’utilisation des ondes à spectre à basse bande qui peuvent couvrir une plus longue distance à la manière de la 4G. Leur concurrent Sprint, qui va fusionner avec T-Mobile va lui proposer un spectre de milieu de gamme, ce qui pourrait lui assurer une avance notable. Lorsqu’on parle 5G, il est difficile d’éviter le sujet Huawei, un des principaux fournisseurs de cette nouvelle technologie, qui a perdu sa licence à cause de suspicions d’espionnage pour le compte de la Chine. Le patron de Verizon assure que sa société n’utilise pas les composants Huawei pour son réseau 5G, et ne prévoit pas de le faire.

#HansVestberg, patron de #Verizon, donne quelques indications sur le #réseau5G que la société compte déployer… Click to Tweet
À lire aussi Three UK prévoit de lancer son réseau 5G à partir du mois d’août

AUCUN COMMENTAIRE