Responsables IT et utilisateurs finaux ne sont pas sur la même longueur d’onde, leur perception de l’informatique et de ses priorités ne sont pas alignées. Forrester a qualifié la problématique et identifié les meilleures façons de stimuler la productivité.

Comme nous l’avons déjà évoqué dans un précédant article - lire « Les DSI se croient alignés sur les priorités de leur entreprise, mais pas les utilisateurs ! » - les perceptions et les priorités mal alignées créent une fissure entre les responsables IT et les utilisateurs finaux. Intéressons-nous aujourd’hui à la façon de réduire ce gouffre en stimulant la productivité des utilisateurs.

Empathie et bonheur

Les responsables informatiques manqueraient-ils d’empathie pour les utilisateurs ? A en croire l’étude menée par Forrester, 62 % des responsables informatiques ont déclaré être d’accord sur la priorité donnée au besoin de mieux comprendre les préférences et les exigences des utilisateurs, mais 23 % seulement de ces derniers ont déclaré que c'était le cas. La proximité annoncée par les IT n’est pas perçue par ses clients !

Pourtant, l’informatique peut être porteuse de sa dose de bonheur au profit des utilisateurs ! Si l’informatique répond de manière proactive aux problèmes de service des utilisateurs, ils se déclareront à 100 % ‘très satisfaits' du service technique. De même, si l’informatique met régulièrement à jour les équipements, 92 % des utilisateurs se déclareront également ‘très satisfaits'. Il faut peu de choses pour apporter du bonheur aux utilisateurs et qu’ils donnent une bonne note à leur DSI !

Stimuler la productivité

Comment stimuler la productivité des utilisateurs ? L’étude de Forrester répond très simplement à cette question :

  • 86 % - Fournir des ordinateurs plus rapides ;
  • 73 % - Améliorer la capacité des employés à trouver les informations nécessaires ;
  • 71 % - Réduire le temps nécessaire à l'informatique pour résoudre les problèmes ;
  • 70 % - Activer un accès distant plus rapide et plus simple aux applications et aux données ;
  • 68 % - Réduire le nombre des perturbations informatiques.

Source : Etude « Mind the (Perception) Gap » de Forrester pour Nexthink

Image d’entête 827158860 @ iStock z_wei

AUCUN COMMENTAIRE