Au premier trimestre 2016, 133 tours de table on permis de lever 283 millions d’euros.

Le ralentissement des investissements au dernier trimestre 2015 (sensible avec son recul de 28 %!) aura été limité, le premier trimestre 2016 affiche au contraire un retour à la croissance, de 34 % en volume et 20 % en valeur par rapport au premier trimestre 2015.

Levees-Fr-QI-16-2

La seconde édition du Baromètre des startups du numérique Capgemini Consulting et eCap Partner affiche 283 millions d’euros levés dans le cadre de 133 nouvelles levées de fonds par les startups françaises. Le premier trimestre 2015 avait enregistré 99 levées de fonds pour 234 millions d’euros.

Le Top 3 des investissements par secteur

Tous les secteurs sont concernés par le phénomène. Qui cependant ne profitent pas de la manne des investissements avec la même ampleur. Les chiffres sont d’ailleurs emmenés par les quelques grosses opérations d’investissements qui touchent quelques startups en particulier, à l’exemple des 21 millions d’euros levés par Codexis dans les IT.

1 – Applications et technologies d’entreprises (12 levées, 52 M€)

2 – Beauté, Santé (11 levées, 37 M€)

3 – Fintech (7 levées, 26 M€)

Levees-Fr-QI-16-1

Le Top 5 des levées

1 – Cedexis (21 M€)

Optimisation de la disponibilité web par l’aiguillage du trafic vers les sites des marques.

2 – Dayuse (15 M€)

Réservation d’hôtels dans la journée avec de fortes réductions.

3 – Delair Tech (13 M€)

Le constructeur de drones professionnels veut s’implanter aux US.

4 – ManoMano (13 M)

Place de marché entre les professionnels Brico, Déco et Jardin, et les particuliers.

5 – MonDocteur (12 M€)

Spécialités médicales et disponibilité des médecins et dentistes, trouver et prendre rendez-vous.

Le comportement d’investissement

Pas de changement dans les comportements d’investissement. En moyenne, les 80% de levées de fonds réalisées auprès d’investisseurs français sont de 2,2 millions d’euros, contre 5 millions pour les investisseurs étrangers. Le financement des jeunes pousses françaises demeure très en deçà de celui de leurs concurrentes anglo-saxonnes !

Levees-Fr-QI-16-3

Après s’être fait une ‘petite’ place dans le paysage des investisseurs, le crowdfunding semble faire du sur place, avec 6 % des financements pour une moyenne de 400 K€… Quant au léger recul des investissements étrangers, qui passent de 14 % à 12 % de l’ensemble, il n’est pas significatif.

Le baromètre suit désormais 933 startups en France, dont 87 nouvelles au cours de ce trimestre.

Image d’entête 41286146 @ iStock NB_Factory

AUCUN COMMENTAIRE