380.550 robots industriels ont été vendus en 2017, soit une progression de 29% par rapport à 2016.

Les records s’enchainent d’année en année, nos industries s’équipent de toujours plus de robots. Mais l’année 2017 est celle de tous les records (avant 2018 ?), les ventes mondiales de robots industriels ont atteint un nouveau record, avec 380.550 unités vendues ; le rythme des acquisitions s’est fortement accéléré, donnant une tendance probablement forte pour l'avenir.

Robots-Record_Growth_2017

Avec 294.000 robots industriels commercialisés en 2016, le marché avait enregistré un nouveau record, dans la ligne de sa progression depuis plusieurs années. Mais en 2017 le mouvement s’est accéléré, pour enregistrer une progression de 29 %.

Des industries et des marchés

En terme d’industrie, c’est l’automobile qui continue de dominer largement la demande de robots industriels, avec environ 125.000 unités vendues en 2017. Mais ce n’est plus celle qui affiche la plus forte croissance :

  • 54 % - Industrie métallurgique ;
  • 23 % - Industrie électrique / électronique ;
  • 21 % - Industrie automobile ;
  • 19 % - Industrie alimentaire.

La Chine en tête des installations

Si c’est toute l’industrie dans le monde qui soutient ce mouvement, l’analyse des régions est riche d’enseignements. Le volume des installations de robots industriels par région en 2017 s’est réparti ainsi :

  • 138.000 – Chine
  •   40.000 – Corée du Sud
  •   38.000 – Japon
  •   33.000 – Etats-Unis
  •   22.000 – Allemagne

Au rythme où l’équipement en robots industriels progresse, la barre des 3 millions de robots en fonctionnement dans les usines et dans le monde sera dépassée en 2020. Soit un doublement entre 2014 et 2020.

IFR_worldwide_Operational_Stock_2008_2020

L'IoT et l’IA vont accélérer la tendance

La croissance du marché profite des tendances clés, telles que la numérisation. Ou encore de la production qui devient de plus en plus connectée au monde des données virtuelles, et s’ouvre à de nouvelles possibilités d’analyses.

L’IA (Intelligence Artificielle) pourrait devenir un autre axe de développement des robots industriels. En particulier le Machine Learning qui devrait offrir aux robots des capacités d’acquisition de nouvelles compétences. La capacité d’introduire l'automatisation sans avoir besoin de personnel hautement expérimenté ou expert est également une porte ouverte vers les PME.

Enfin, la simplification dans la manipulation des robots, et la collaboration entre l'homme et le robot pour des productions plus flexibles de petites unités plus complexes – c’est la troisième grande tendance de la robotique - façonneront certainement l'avenir et favoriseront un développement plus rapide encore.

Source : « World Robotics Report 2018 », publié par l’IFR, International Federation of Robotics

Image d’entête 879094328 @ iStock mutsMaks

AUCUN COMMENTAIRE