Le RPA (Robotic Process Automation) commence à faire sérieusement parler de lui… Plus de la moitié des grandes entreprises auraient commencé à le mettre en oeuvre.

Les analystes l’avaient annoncé (McKinsey - 2016), près de la moitié des grandes entreprises l’auraient mis en oeuvre (Deloitte - 2017), et l’argent afflue chez les startups (Automation Anywhere vient de lever 250 millions de dollars lors de son premier tour de table - 2018), décidément le RPA a le vent en poupe !

Qu'est-ce que le RPA ?

Pour comprendre cet engouement, commençons par nous pencher sur cette technologie. A la différence de la robotique, auquel il est assimilé, le RPA - considéré comme une IA d’entrée de gamme - ne s’appuie pas sur des robots pour automatiser des tâche répétitives des travailleurs, mais sur un logiciel et des agents numériques pour les rationaliser. C’est une révolution qui pourrait bien être du niveau de la virtualisation des serveurs apparue voici une vingtaine d’années !

Le RPA flirte sur une tendance forte, celle de l’automatisation. PwC a estimé que les entreprises pourront automatiser jusqu’à 45% de leurs activités. S’ils ne sont pas d’accord sur ce chiffre (l’estimation de McKinsey est à 30%), tous les analystes s’entendent à reconnaître que les entreprises devraient en tirer avantage. En particulier en réduisant les coûts, l’économie en terme de main d’oeuvre serait de l’ordre de 2 trillions de dollars !

Les enjeux du RPA

Mais pour véritablement en comprendre les enjeux, il faut placer le RPA dans un contexte plus global, où la culture technologique se transforme, et où les entreprises affrontent une concurrence mondiale active et pressée (ou plutôt rapide). L’adoption du RPA s’inscrit dans un mouvement de détournement des technologies obsolètes, et de projection vers un avenir où les entreprises auront plus de technologies numériques pour automatiser les tâches manuelles répétitives et donc moins d’employés. Ces derniers devront acquérir de nouvelles compétences, et en contre-partie ils seront mieux rémunérés.

Technologie à suivre, certainement, mais que les entreprises adoptent une approche prudente du RPA, car sa diffusion à grande échelle, même si elle finira par s’imposer, risque fortement d’être accompagnée de troubles sociaux qui prendront de multiples formes.

Source : diverses, voir dans l’article

Image d’entête 628370432 @ iStock Photo Aleutie

AUCUN COMMENTAIRE