Voilà bien une raison supplémentaire de se pencher sur l’Intelligence Artificielle et la réalité augmentée : en 2022, les lunettes futuristes de réalité augmentée devraient commencer à remplacer le smartphone, pour devenir notre dispositif informatique quotidien.

Les lunettes de demain ressembleront aux lunettes d’aujourd’hui. Contrairement à ce que laissent entrevoir les expérimentations de lunettes connectées, elles seront comme aujourd’hui, légères et élégantes. A une petite exception près…

Elles pourront en effet afficher internet, prendre des photos, répondre aux mails, assurer des traductions instantanées, filmer, commenter les objets sélectionnés, reconnaitre des signes, afficher la température du bébé, communiquer… La liste n’est ni exhaustive, ni limitée !

Et cette vision est pour bientôt : très précisément avril 2022 !

L’affirmation de la R&D d’Occulus

Elle est portée par Michael Abrash, le directeur scientifique d’Oculus, aujourd’hui division de la recherche de Facebook. Qui affirme : « Je prédis qu'au lieu de porter des smartphones partout, nous allons porter d’élégantes lunettes. Ces lunettes offriront la réalité virtuelle (VR), la réalité augmentée (AR), et tout le reste. Et nous les utiliserons chaque jour ».

Cette affirmation ayant été faite lors de la conférence annuelle des développeurs de Facebook le mois dernier, et Michael Abrash ayant évoqué un délai de 20 à 30 ans, avant de souligner que sa vision devrait plutôt se réaliser dans 5 ans – « Il faudra peu d’années pour réaliser pleinement le potentiel de l’AR » -, rendez-vous est pris en avril 2022.

Même si le calendrier évoqué paraît bien optimiste, les progrès technologiques sont bien là, leurs potentiels proches, et le choix des lunettes plutôt judicieux. C’est en effet l’objet du quotidien qui est au moins aussi présent que le smartphone, mais qui sait se faire oublier tout en nous accompagnant partout.

Des lunettes pour nous rendre plus intelligents

Potentiellement, le mariage des lunettes, de la téléphonie et de l’informatique devrait nous permettre d’améliorer notre vision et notre ouïe, de nous rendre plus ouverts, capables, et d’améliorer notre productivité. Et probablement de nous rendre plus intelligents. Tout cela de manière transparente, dans un objet léger, élégant et confortable, et socialement acceptable.

Ce n’est pas pour rien que d’autres grands acteurs des IT s’y intéressent, Google (malgré l’échec des Google Glass, des lunettes connectées peu performantes et qui ont souffert d’inquiétudes sur le respect de la vie privée) et Microsoft (avec l’impressionnante technologie Hololens de superposition d’images holographiques sur le monde réel) par exemple, qui rejoignent Facebook dans sa vision d’un avenir à lunettes. Des lunettes avec des extensions encore trop encombrantes, mais cela devrait se régler rapidement…

Image d’entête 612826374 @ iStock chombosan

AUCUN COMMENTAIRE