Réalité virtuelle et augmentée

Chaque nouvelle création dans l’univers de la réalité augmentée (AR) ou de la réalité virtuelle (VR) vient enrichir un écosystème qui n’a pas fini de nous surprendre. Et présente une opportunité pour la DSI !

Entre les progrès amassés qui les rendent à la fois plus puissante et plus accessible, et l’explosion des applications, les réalités augmentée et virtuelle multiplient les expériences et les potentiels liés à leur exploitation. Dernier chiffre en vogue, 150 milliards de dollars, la taille estimée du marché AR et VR en 2020.

Si le principal de la médiatisation de ce marché porte sur les applications grand public, divertissement et jeux, et sur une approche marketing de la visualisation en 3D virtuelle (immobilier), c’est bien vers l’entreprise, l’industrie ou la santé qu’il faut se tourner pour imaginer le potentiel de ces technologies.

Une opportunité pour la DSI

L’émergence des AR et VR est une opportunité pour la DSI de s’offrir l‘image d’un fournisseur de solutions futuristes, mais ancrées dans le service et les ventes, ce qui ne peut qu’intéresser les C-Level de l’entreprise. Au delà des technologies et des équipements, et de la nécessaire formation des équipes, les matériels et les espaces physiques précédemment nécessaires au développement et à la simulation se trouvent réduits.

On notera à ce titre que ces technologies offrent un avantage certain : le ROI est mesurable. Certes, il faut investir, mais très rapidement les apports de valeurs se démontrent, comme l’accélération des développements, la simulation qui se prolonge jusqu’aux interactions, le test, ou encore la scénarisation des supports.

Les 4 terrains d’exploration AR/VR

Quatre terrains d’exploration de la réalité augmentée (AR) et de la réalité virtuelle (VR) émergent aujourd’hui au profit de la DSI, qu’elle propose, supporte ou consomme ces services :

  • Communication et collaboration

Echanger, partager l’information, prendre des décisions, du marketing à l’ingénierie AR et VR permettent l’interaction en face à face immersif et en temps réel, ainsi que l’évolution dans des environnements virtuels de test.

  • Simulation et formation

AR et VR sont le support de simulations d’environnements au coûts réel élevés qui placent les individus dans des situations à risque mais virtuelles donc sans danger. Si l’usage pour la formation est évident, ils rendent également possible la télécommande robotique, pour éliminer l’action humaine dans des situations dangereuses.

  • Terrain et service à la clientèle

AR et VR offrent l’opportunité de redéfinir la façon à laquelle nous concevons et consommons les services. L’approche du client via ces outils peut se faire contextuelle, à distance et en temps réel, mais en maintenant un contact visuel donc humain. La réalité augmentée en particulier permet d’accéder à l’expertise et au conseil dans l’exécution des tâches de maintenance et mécaniques.

  • Expérience client et marketing interactif

Afficher et interagir avec un produit ou service, sensibiliser, promouvoir, créer la demande, l’expérience immersive est un acte de vente qui supporte la virtualité. Les possibilités en matière de marketing et d’expérience client n’ont d’autre limite que celle de notre imagination... et des moyens mis à notre disposition pour les créer.

AUCUN COMMENTAIRE