En 1984, on comptait environ 1 000 équipements connectés à Internet. En 2015, ils seraient 4,9 milliards. Et en 2020, ils seront 50 milliards… dixit Padmasree Warrior, Chief Technology and Strategy Officer chez Cisco.

Le temps où connecté renvoyait à l’ordinateur ou au téléphone portable et révolu. Aujourd’hui, connecté renvoie aux nombreux gadgets qui se multiplient — montres, wearables, vêtements, équipements ménagers, chauffage, éclairage, etc. — et de plus en plus vers des équipements industriels, des capteurs aux palettes d’expédition.

Les 50 milliards d’objets connectés annoncés pour 2020 (Cisco) à 2022 (Gartner) représenteront une valeur de 14,4 trillions (milliard de milliards) de dollars à cette dernière échéance. 27 % proviendront du manufacturing, 11 % du commerce, 9 % des services informatiques, 9 % de la finance-assurance. Les 44 % restants seront liés aux autres industries.

IoT et industrie

L’infographie qui suit, en anglais, mais très complète, a le mérite de faire le point moins sur les volumes en nombre ainsi qu’en valeur de l’IoT, en particulier industriel. Nous retiendrons tout particulièrement les 3,88 trillions de dollars de l’industrie, soit 27 % de la valeur globale de l’IoT, car la répartition de leur origine est décrite dans le détail :

  • 999 Md$ — Clients
  • 810 Md$ - Réduction du time to market
  • 729 Md$ — Réduction des déchets
  • 675 Md$ - Amélioration de l’efficacité des équipes
  • 675 Md$ - Réduction des coûts.

La dernière réflexion intéressante proposée par l’infographie porte sur la transformation de l’industrie via l‘IoT au cours des 10 prochaines années.

Image d’entête 79976105 @ iStock Askold Romanov Internet-of-things-infographic
PARTAGER
Photo du profil de Yves Grandmontagne
Journaliste IT, IT Social

AUCUN COMMENTAIRE