Les entreprises s’appuient sur les plateformes IoT pour disposer d’un maillage numérique élastique et supporter les opérations à la fois plus volumiques et plus riches liées à l’Internet des Objets.

Voici 6 tendances des plateformes IoT en 2018 :

1L’expansion des offres de plateformes

Les concepteurs de projets IoT ont besoin de fonctionnalités pour la gestion, la surveillance et le contrôle des équipements et des flux, qui se déclinent dans les plateformes IoT. Ces mêmes plateformes ont également besoin d’intégrer et de personnaliser des applications, et de produire des données d’entreprise faciles à exploiter. Les plateformes IoT vont ainsi se distinguer des autres plateformes d’entreprise.

2Le Edge IoT

Avec des objets connectés et des capteurs désormais capables de faire fonctionner des OS et des algorithmes complets, voire des applications, les plateformes IoT poussent vers une connectivité plus rapide et plus puissante. C’est là que le workload nécessite du réseau où l’IoT connecte le cloud au monde physique, ainsi que de réduire la latence liée aux exigences des données. C’est là également que prennent place les périphériques Edge, en bordure du réseau et du cloud, et le Edge Computing, l’analyse de données locales et sécurisées, ainsi que pour faciliter l’évolutivité.

3La sécurité

Le volume des périphériques connectés augmente et que la communauté IoT se développe, les problèmes de sécurité vont également augmenter. Les défis sont appelés à changer. Et les experts recommandent de se préparer à tout (et n'importe quoi !). En restant informé de l’évolution des technologies et des menaces au fur et à mesure qu'elles se développent, il est possible de maintenir un bon niveau de protection et de réactivité, tout en apprenant des erreurs des autres.

4La blockchain

Après la crypto-monnaie, la blockchain devrait être largement adoptée via la multiplication des business cases de l’IoT. Chaque système d'appareils IoT connectés peut utiliser la blockchain pour organiser, stocker et partager des transactions de données de manière sûre et fiable.

5Du IaaS aux clouds publics

La consolidation des plateformes et l’intégration des applications IoT vont se traduire par le transfert de fonctions IoT spécifiques ou sectorielles vers les fournisseurs de cloud hyperscale (AWS, IBM ou Microsoft), ce qui va participer à étendre la portée du nuage. Sous réserve de conformité à des environnements réglementaires qui commencent seulement à se renforcer sur les pratiques liées à l’IoT.

6La commercialisation des données IoT

Le RGPd est entré en vigueur, mais toutes les entreprises sont encore loin d’être en conformité avec le règlement européen. Et d’autres régions du monde pourraient lui emboiter le pas. C’est pourquoi de nouvelles lignes directrices sont attendues, de la Commission européenne en particulier, pour encourager l’utilisation de la technologie de data mining avancé pour stimuler l’économie des données via l’IoT.

Image d’entête 661751708 @ iStock ArtRoseStudio

AUCUN COMMENTAIRE