Une étude de Harvard Business Review Analytic Services révèle comment les entreprises peuvent surmonter les obstacles pour tirer pleinement parti des investissements en IA en l’appliquant à un domaine négligé : les décisions opérationnelles en temps réel.

Les investissements des entreprises dans l’intelligence artificielle augmentent à des niveaux sans précédent, soutenus par la confiance des dirigeants dans la valeur de cette technologie émergente. Mais de nombreuses entreprises ne réalisent pas actuellement le potentiel de l’IA en raison d’une série de lacunes techniques et culturelles. Cependant, un nouveau rapport de Harvard Business Review Analytic Services, parrainé par Enova Decisions, montre que les entreprises peuvent surmonter ces obstacles et tirer pleinement parti de leur investissement en appliquant l’IA à un domaine négligé : les décisions opérationnelles en temps réel.

Le rapport intitulé « L’organisation axée sur l’analyse : Making Real-Time Business Decisions with AI » examine les résultats d’un sondage mené auprès de 312 cadres supérieurs de moyennes entreprises. Les réponses des dirigeants révèlent qu’il existe un écart entre les investissements en IA et la valeur que les entreprises tirent de ces investissements. Plus des deux tiers des dirigeants ont déclaré que l’intelligence artificielle sera un facteur de différenciation concurrentiel pour les entreprises sur leurs marchés au cours de l’année à venir, alors que seulement 15 % des entreprises ont actuellement mis en place des outils d’analyse basés sur l’intelligence artificielle.

L’IA dans les décisions opérationnelles, une opportunité inexploitée

D’après les résultats de l’enquête, le rapport identifie trois facteurs principaux qui empêchent les entreprises de réaliser la valeur de leurs investissements en IA : les obstacles technologiques, les défis culturels et un parti pris pour les cas d’utilisation stratégique et tactique au détriment des initiatives opérationnelles. Dans de nombreux cas, les dirigeants ne se demandent tout simplement pas comment les décisions opérationnelles peuvent bénéficier de l’IA.

« Les décisions opérationnelles, et non les décisions stratégiques, représentent une opportunité largement inexploitée et à fort potentiel pour l’intelligence artificielle dans les entreprises », a déclaré Joe DeCosmo, Chief Analytics Officer pour Enova International. « De nombreuses entreprises se rendent compte que les moteurs de règles sur lesquels elles s’appuient pour automatiser les décisions ne peuvent pas soutenir l’apprentissage automatique. Cependant, avec un support technique adapté à des tâches opérationnelles spécifiques telles que la détection des fraudes et l’évaluation des risques de crédit, les entreprises peuvent constamment améliorer l’expérience client, réduire les coûts opérationnels et stimuler la croissance de leurs activités ».

Sources : Harvard Business Review Analytic Services

AUCUN COMMENTAIRE