Selon l’Observatoire des Chatbots, si 68 % des DRH montrent un peu d’intérêt envers ces robots logiciels avec lesquels il est possible d’engager des pseudo conversations automatisées, seulement 23 % comptent les déployer dans leur entreprise…

Si les chatbots font quasi l’unanimité chez les marketeurs, les responsables des ressources humaines se montrent beaucoup moins enthousiastes. Même si ces derniers sont 68 % à considérer que les chatbots vont se généraliser dans les entreprises.

Considérés comme un point d’entrée de l’Intelligence Artificielle dans les entreprises, est-ce vraiment une surprise de constater que les DRH, par essence habitués au dialogue et aux contacts, se montrent beaucoup moins réceptifs à l’usage de ces robots.

Sans doute également pèchent-ils par méconnaissance du sujet… Seulement 1 DRH sur 5 déclare savoir ce qu’est un chatbot et quels peuvent en être les usages. A l’inverse, 43 % des DRH déclarent ne pas connaître l’outil !

Une tendance que confirment les éditeurs de chatbots. 1 chatbot sur 4 serait déployé pour des besoins RH, contre 3 sur 4 pour des besoins de marketing ou de relation client.

Cette réticence se retrouve dans les déploiements, qui concernent 16 % des marketeurs contre 6 % des DRH. Ainsi que sur les intentions d’équipement, 42 % des marketeurs examinent cette opportunité contre 23 % des DRH.

Pour autant, et c’est un paradoxe, la satisfaction sur les chatbots déployés semble supérieure chez les RH que dans le marketing ! Les usages sont peut être également plus engageants : accès aux services RH fonctionnels (gestion des congés, réservation de salles de réunion, etc.), gestion des formations, aide à la mobilité interne, recrutement.

L’infographie que nous vous proposons aujourd’hui, réalise par l’Observatoire des Chatbots réalisé par Do You Dream Up vient confirmer l’intérêt encore mitigé que les RH portent aux chatbots, mais également pour ceux qui y sont sensible les avantages qu’ils peuvent en tirer :

  • 65 % - pensent qu’ils sont positifs pour l’image de marque en général, et constituent notamment un atout pour la marque employeur ;
  • 62 % - estiment que ces nouveaux outils remplaceront les Intranets ;
  • 60 % - pensent que les chatbots remplaceront certaines fonctions dans leurs équipes ;
  • 56 % - estiment qu’ils vont contribuer à créer de nouveaux métiers dans les équipes RH ;
  • 44 % - admettent que les chatbots deviendront un outil indispensable pour le recrutement ;
  • 30 % - pensent qu’ils gèreront mieux les recrutements que les humains.

Image d’entête 679839466 @ iStock gmast3r

1. RH et chatbots

2. Qu'est-ce que les RH pensent des chatbots

3. Les atouts recherchés dans les chatbots

4. Le chatbots de demain

AUCUN COMMENTAIRE