A l’occasion du salon Big Data Paris 2019, qui se tiendra les 11 et 12 mars prochain, l’organisateur, Corp, a publié une infographie qui résume 10 ans de Big Data en 10 chiffres. C’est édifiant quant à la progression fulgurante du Big Data dans les organisations, mais des obstacles subsistent.

Le Big Data est passé du statut de mot à la mode à celui de concept omniprésent dans les stratégies de développement des entreprises et des organisations gouvernementales. Avec l’avènement du Cloud computing, qui a servi de catalyseur et de facilitateur au Big Data, la fourniture à la demande de puissance de calcul, de bases de données, de stockage et d'applications sur Internet est devenu au fil des ans le mode de traitement ordinaire de l’information.

Ce n’est donc pas une surprise de constater avec cette infographie que les chiffres de progression du marché ont été soutenus et le resteront dans les années à venir. Les chiffres avancés par les différents cabinets d’études prédisent des croissances à deux chiffres sur les prochaines années.

Les mêmes études montrent que les décideurs dans les organisations, et malgré les difficultés que présente la transformation numérique, dont le Big Data est une composante, estiment à une écrasante majorité que le Big Data est un avantage concurrentiel.

Il est vrai que la croissance rapide des quantités de données, l’avènement des objets connectés et plus généralement l’amélioration de l’efficacité des processus internes et externes sont quelques-uns des facteurs clés qui alimentent la croissance du marché.

Cependant, le manque de main-d'œuvre qualifiée entrave le marché des grandes quantités de données. La formation des nouveaux ingénieurs data et autres data scientistes essaye tant bien que mal de combler la demande, mais la pénurie menace.

Voici donc le marché du Big Data en 10 chiffres clés :

  1. 57 Md$ est le CA généré par les fournisseurs de services Big Data en 2017 dans le monde,
  2. 210 Md$ est le CA annuel estimé du marché mondial du Big Data en 2020,
  3. L’avantage compétitif généré d’ici 2020 par les entreprises utilisatrices s’élève à 1,2 Md$,
  4. 3% est la part estimée du secteur Data Economy dans la croissance du PIB de l’UE d’ici 2020,A
  5. 8,2% est le taux de croissance annuel du secteur Big Data et Analytique entre 2017 et 2021,
  6. 11,8% est la part estimée des produits et services data dans l’ensemble de la dépense informatique de l’UE28 en 2020,
  7. Projection à 2020 des montants des investissements des trois principaux secteurs ayant massivement adopté le Big Data :
  • Industrie 16,4 Md$,
  • Finance 15,4 Md$,
  • Retail 8,2 Md$.
  1. Montant des investissements dans le Big Data en 2017, par zone géographique :
  • Etats-Unis 78,8 Md$,
  • Europe de l’Ouest 34,1 Md$,
  • Asie Pacifique (hors Japon) 13,6 Md$.
  1. Il faudra former environ 130 000 spécialistes de la data pour répondre aux besoins des entreprises d’ici 2020,B

En France, 40 formations, de niveau Master, Mastères spécialisés, Chaires et MBA, ont été développées depuis le lancement du Plan Big Data en 2014.

Source : Corp

AUCUN COMMENTAIRE