Par Patrick Rohrbasser, Regional VP France et Afrique, chez Veeam Software

Dans un monde bouleversé par le digital, les partenariats sont devenus une force notoire. En effet, les entreprises de divers secteurs travaillent vivement avec les fournisseurs de technologie pour développer des solutions innovantes et attractives utilisant les dernières technologies.

Des collaborations telles que celle entre Audi et Huawei autour de la voiture connectée, permettent d’obtenir une expertise technique précieuse. D’autres partenariats, parfois étonnants, résistent à l’épreuve du temps comme celui noué entre Hewlett-Packard et Disney, qui remonte à l’époque où MM Hewlett, Packard et Disney étaient encore les principaux décisionnaires de leurs entreprises respectives. S’ils proviennent de secteurs opposés, leur collaboration a permis aux deux entreprises d’innover continuellement.

Les sociétés de logiciels, qui avaient l’habitude de développer des produits propriétaires, sont désormais nombreuses à rechercher chez leurs fournisseurs, un certain degré d’ouverture. Aujourd’hui, les logiciels existent uniquement à travers des partenariats entre fournisseurs. Dans le cadre d’environnements informatiques modernes, cela se traduit par l’union du stockage, de la puissance de calcul, du réseau et des applications.

La collaboration au profit d’une meilleure connaissance

Le succès de l’entreprise et la stimulation de sa croissance reposent essentiellement sur l’exploitation des données. Dès lors que l’on s’y attèle, collaborer devient la seule option possible. Pour cela, il est nécessaire que les logiciels modernes combinent interopérabilité et portabilité : ils doivent être capables d’échanger et de travailler avec des données provenant d’autres logiciels et de fonctionner dans plus d’un environnement et/ou système d’exploitation. Ces engagements ne doivent pas se limiter à de simples promesses marketing.

Grâce aux partenariats, les collaborateurs tirent parti de l’expertise de chacun, ont accès à des marchés plus vastes et développent des produits et services innovants et complémentaires. Accenture estime que les écosystèmes vont apporter  86 milliards d’euros en plus aux entreprises, et à la société en général, au cours des dix prochaines années.

La capacité à axer les solutions autour du client et de ses besoins est sans doute l’effet le plus notable des partenariats. Or, dans le secteur technologique, l’un des besoins d’entreprise les plus stratégiques est de pouvoir profiter pleinement de la valeur des données.

La problématique des données

Grâce à l’exploitation des données, les entreprises obtiennent des enseignements opérationnels importants, allant d’une meilleure compréhension des clients et de leurs besoins jusqu’à la capacité à prédire les tendances et à positionner l’entreprise au mieux pour profiter de celles-ci.

Toutefois, les entreprises doivent faire face à un défi important dès lors qu’elles doivent extraire la valeur de leurs données. Si le volume des données est en constante évolution, le problème concernant également la dispersion de celles-ci à travers un large éventail de bases de données, de fournisseurs cloud et d’espaces de stockage sur-site. C’est pourquoi, il est plutôt complexe, et pour autant nécessaire, d’avoir la garantie que les données sont bien disponibles à tous les employés. Il s’agit d’un problème particulièrement pressant, car les entreprises risquent de manquer d’importantes opportunités en passant à côté d’enseignements stratégiques ou en s’appuyant sur des analyses faussées. La force des partenariats permet néanmoins de relever ce défi.

Garantir la disponibilité des données

En travaillant main dans la main, les fournisseurs de logiciels peuvent offrir à leurs clients un niveau exceptionnel de disponibilité des données permettant de créer un écosystème digital solide. Cela implique que les fournisseurs de solutions dans le cloud et sur site se regroupent sur une seule plateforme pour offrir une expérience fluide au client. Avec le développement de relation privilégiées avec leurs partenaires, les plateformes de gestion des données sont en mesure d’assurer, en un seul endroit, l’intégration de l’hyperviseur, du stockage et des interfaces avec des applications critiques telles que Microsoft 365.

En bref, en créant un environnement très intégré, les clients ont la garantie d’une disponibilité immédiate des données, indépendamment du lieu où ces dernières sont stockées dans l’entreprise, ou des terminaux ou appareils utilisés pour y accéder. Quant aux DSI, ils obtiennent une vue d’ensemble de l’infrastructure informatique de l’entreprise, bénéficiant ainsi d’une meilleure efficacité et de meilleurs résultats opérationnels. Autre avantage pour les fournisseurs de services managés : ils acquièrent des capacités de gestion auprès de fournisseurs variés.

Aucune entreprise ne peut, à elle seule, assurer une disponibilité complète des données. La collaboration en arrière-plan permet aux entreprises de tirer réellement profit de l’ensemble des données qu’elles détiennent.

Une protection des données diversifiées

En raison de la croissance très importante des données, les entreprises doivent faire face à un véritable casse-tête pour accéder à celles-ci. Il n’est pas simple de s’assurer que toutes les données sont bien restaurables en cas de panne, de perte, d’attaque ou de vol.

Un environnement de cloud computing hybride ou multi-cloud présente des challenges particuliers en matière de protection des données. Si les fournisseurs de cloud proposent leurs propres solutions de sauvegarde, de snapshots, et d’hyper-disponibilité, chacune de ces approches nécessite que les experts se familiarisent avec les services spécifiques des fournisseurs et les comprennent parfaitement.

Encore une fois, les partenariats entre fournisseurs de logiciels permettent d’offrir à leurs clients l’intégration dont ils ont besoin à travers d’API (interfaces de programmation).

Les entreprises tirent parti alors d’une seule solution de gestion de la protection de leurs données, quel que soit le nombre de fournisseurs avec lesquels elles fonctionnent. En substance, les workflows de sauvegarde sont simplifiés et le niveau de protection des données dans l’ensemble de l’entreprise est renforcé.

Aujourd’hui, les données sont à la fois l’une des plus grandes opportunités et l’un des plus grands défis pour les entreprises. Il n’existe pas de fournisseur unique capable d’apporter toutes les réponses aux questions de disponibilité et de protection des données dans un paysage informatique aussi diversifié. Grâce à la collaboration, la communauté informatique met toutes les chances de son côté pour proposer une expérience fluide et pratique à toutes les entreprises, et leur permettre d’accéder à leurs données et de les protéger.

AUCUN COMMENTAIRE