Une étude menée par Mitel dans huit pays européens montre que l’innovation est la première raison qui poussent les entreprises à adopter une solution de communications dans le cloud.

Pour l’enquête intitulée « Le cloud et son adoption vus par les entreprises européennes », réalisée par SpokingPolls pour Mitel, près de 1000 décideurs ont été interrogés sur leurs attentes et enjeux en matière de communication dans le cloud. Huit pays sont représentés dans les résultats : France, Espagne, Suède, Allemagne, Italie, Pays-Bas, Royaume-Uni, Suisse.

Profiter des innovations de la communication unifiée

Premier enseignement, les répondants plébiscitent l’innovation offerte par ce type de solution. 81% d’entre eux indiquent en effet rechercher l’accès à des fonctionnalités innovantes indisponibles ave les outils sur site, un pourcentage qui grimpe à même 88% en France.

Les fonctionnalités de communication unifiée, comme l’indication de présence, la messagerie instantanée ou encore l’appel vidéo sont considérées comme indispensables par 89% des sondés. 41% des entreprises interrogées sont également demandeuses de services avancés, du type audio ou vidéoconférence, outils de collaboration avancée (collaboration d’équipe, mode projet) ou encore outils de partage d’écran, de documents et d’applications.

Maîtriser les investissements associés à la transformation digitale

L’adoption d’une solution cloud apparaît aussi comme une opportunité de faire évoluer son système d’information tout en gardant la maîtrise des investissements humains (formation, recrutement d’experts). Cette motivation, présente chez 44% des répondants, atteint même 65% en France. Selon Jean-Denis Garo, Directeur Marketing Europe du Sud, Mitel. « Le cloud agit comme un accélérateur de la transformation digitale, permettant aux entreprises d’améliorer à la fois leur productivité et de délivrer un meilleur niveau d’expérience client ».

Les coûts de migration, déterminants pour le calcul du ROI

Pour calculer le retour sur investissement (ROI) d’une solution de communications dans le cloud, 84% des répondants français tiennent maintenant compte des coûts liés à la migration de leur architecture téléphonique existante, contre 41% seulement dans un précédent sondage en 2017. L'amélioration des performances que les entreprises peuvent attendre du cloud dépend en effet fortement de la qualité des systèmes informatiques sous-jacents, notamment les réseaux privés virtuels (VPN).

Le second critère déterminant le ROI concerne les coûts de migration et de réversibilité des données. Si la moyenne tous pays confondus est à 49%, en France ce critère est pointé par 76% des décideurs, contre 30% seulement en Espagne ou en Suède.

Choix du fournisseur : prime à l’expérience cloud

Enfin, concernant le choix d’un fournisseur, 55 % des sociétés françaises privilégient le recours à un spécialiste du cloud et des communications unifiées. 34% se tournent vers des intégrateurs, et 4% seulement vers des éditeurs de solutions.

Les critères des entreprises avant de choisir une offre de communication dans le cloud

Mitel-criteres-adoption-ucaas

Source : étude Mitel

AUCUN COMMENTAIRE