Expertise d’Yvanie Trouilleux, Marketing Manager chez Mitel France

Depuis quelques années déjà la communication interpersonnelle s’est enrichie de nouveaux médias et de nouveaux usages. La messagerie instantanée, héritée d’applications grand public, souvent issue des applications de médias sociaux, est de plus en plus utilisée en entreprise.

Permettant des communications asynchrones, rentabilisant les micro moments (transports, etc.), la messagerie instantanée enrichit le panel des outils (vidéo, SMS, email, etc.) déjà nombreux au sein des suites logicielles de communications unifiées.

Si son usage s’est rapidement développé – en particulier auprès des jeunes générations – ses fonctionnalités se sont aussi enrichies, permettant de plus en plus de répondre à des besoins de collaboration.

Vers la simplification des communications

En entreprise, si on écarte le média voix, la communication entre collaborateurs repose principalement sur l’email et les réunions. Concernant l’email, il est de plus en plus considéré comme intrusif sur le poste de travail et fortement consommateur de temps. 80 % des collaborateurs y consacrent plus d’une heure par jour sur son lieu de travail, et même 36 % plus de 3 heures (source : Zebaz). De plus, l’email est détourné de sa fonction initiale et devient souvent un espace où sont stockés des documents (Word, PPT, Excel) sans mise à jour automatique des modifications potentielles d’autres contributeurs. Source d’infobésité, son usage actuel est un non-sens en collaboration.

Mais que veulent les utilisateurs ? Lassés de l’email et des réunions – ils consacrent à ces dernières en moyenne 24 jours de travail par an, dont 10 jours de réunions jugées inefficaces (source : Ifop) – les utilisateurs recherchent des outils simples pour communiquer rapidement entre individus ou au sein d’une équipe. A la différence de l’email, les outils de type messagerie instantanée rendent la conversation plus facile, plus informelle et fluide.

Le mode chat intégré aux outils de collaboration professionnels présente également l’avantage d’offrir des conversations filées, synchronisées entre les terminaux, et consultables en différé. Les conversations peuvent être ainsi organisées par sujet et archivées automatiquement.

Des fonctionnalités au-delà de la conversation

Le chat n’est pas que de la conversation. De plus en plus connecté aux systèmes d’information de l’entreprise, au cœur des solutions des communications unifiées, il s’intègre à présent aux applications métiers. L’intérêt pour l’utilisateur est manifeste : bénéficier de la richesse fonctionnelle des solutions de communications unifiées au sein d’une interface unique. Un gain pour sa productivité car il n’aura pas à jongler entre différents écrans, fenêtres, outils.

Le chat, au-delà du texte, offre ainsi la possibilité de partager des médias, des vidéos, des photos ou même des documents incrémentables en mode projet.

Ainsi chatter c’est bien collaborer, parce que la messagerie instantanée s’est enrichie de nouveaux médias, et que parfaitement intégré aux solutions de communications unifiées, le chat permet de passer d’un média à un autre, d’un device (laptop, tablette, smartphone) à un autre sans coupure de communication.

Face à des outils de communication traditionnels chronophages et consommateurs d’énergie, la messagerie instantanée offre des bénéfices mesurables, qui participent à la constitution du ROI.

Image d’entête 814468670 @ iStock Lightcome

AUCUN COMMENTAIRE