Le renforcement de la communication et de la collaboration autour du triptyque mobile, cloud et vidéo doit permettre de limiter la rupture entre l’entreprise et ses employés apportée par la prolifération du numérique et la transformation digitale.

La vague du numérique a envahi les organisations. Le lieu de travail (workplace) n’y a pas échappé et de nombreuses initiatives sont le reflet des changements survenus jusque sur le poste de travail. Citons pour exemple le travail flexible, qu’appellent de leur vœux 76% des salariés français (1) ; ou encore le BYOD (Bring Your Own Device), par lequel ces mêmes salariés, dont 63% des employés américains (2), communiquent et travaillent avec leurs propres équipements téléphoniques ou informatiques.

Cette évolution profonde des usages, qui passe par la consommation du numérique sous de nombreuses formes, nécessite de jouer la carte de l’innovation dans les technologies de communication et de collaboration. La majorité des employés à travers le monde en sont persuadés : ils sont 78% à appeler à de meilleurs outils de collaboration (2), ceux-ci étant considérés comme un moyen d’améliorer la communication. C’est d’ailleurs une constante chez les employés dans le monde, dont près des trois quarts (73%)  aspirent à disposer d’outils de travail plus récents, en particulier des logiciels de collaboration.

Communication et collaboration par la vidéo

Au sein de ces aspirations, la vidéo occupe une place de premier plan. Intégrée aux plateformes technologiques, en particulier les plateformes UCaaS, elle offre une communication simple et transparente à toute l’organisation et - au-delà - jusqu’à ses écosystèmes, ses fournisseurs et ses clients. La communication se trouve renforcée,  horizontalement entre les collaborateurs et extérieurement jusqu’aux partenaires de l’entreprise. Et de manière plus inattendue mais souhaitée, verticalement entre les cadres et les employés.

Longtemps, la vidéo a été considérée comme une option dans la liste des exigences des technologies de l’espace de travail. Sans stratégie définie, elle était simplement présente et souvent déployée par l’entreprise sans grande conviction et sans accompagnement au changement. Ce point de vue a profondément changé. La vidéo est devenue un outil essentiel de communication et de collaboration. Et pas seulement pour réduire les coûts de déplacements et de réunions. Elle est aujourd’hui l’outil d’un nouveau lieu de travail dynamique, dédié au travail numérique.

Mais qu’en pensent les dirigeants d’entreprises ? 92% d’entre eux estiment que la vidéo ‘desktop’, donc de bureau sur le poste de travail, apporte une valeur ajoutée au lieu de travail (2). Même lorsqu’elle se pratique sur le smartphone, ils sont encore 76% à considérer que la vidéo est utile pour leur entreprise. C’est un véritable renversement de tendance auquel nous assistons, par lequel la vidéo prend enfin sa véritable place dans l’entreprise alors qu’elle a longtemps été considérée comme au mieux un gadget, et au pire une distraction incompatible avec le lieu de travail !

Mobilité et cloud en support de la transformation du poste de travail

Comme dans tout projet technologique, il faut une base sur laquelle reposer les outils qui vont permettre la transformation. Le mobile a trouvé sa place dans cette déclinaison, et le smartphone prend rapidement la place de l’ordinateur comme outil de communication. Que ce soit directement et en dehors de l’informatique de l’entreprise (Shadow IT), les outils de communication en mobilité ont trouvé leur place dans les usages personnels du collaborateur. Et l’entreprise doit prendre le relai pour garantir une communication sécurisée,tant pour ses hommes que pour ses données.

Une plateforme d’impose pour accompagner cette stratégie : le cloud. Troisième élément de la triptyque de la communication et de la collaboration, le cloud supporte les technologies déployées et offre un confort dans leur déploiement, avec de nouveaux modèles de consommation des ressources. L’UCaaS (Communications unifiées as-a-Service) en est l’exemple concret, qui facilite et automatise la mise en place d’une plateforme de communication et de collaboration.

Mettre fin à la rupture numérique

moment où l’entreprise et les métiers doivent se concentrer sur les expériences client et employé, tous doivent travailler de concert pour faire de la transformation digitale un succès. Et pour obtenir des résultats positifs, les initiatives en milieu de travail numérique nécessitent un degré élevé de travail d’équipe et de collaboration. Voilà pourquoi le lieu de travail numérique, digital workplace, est le principal dénominateur commun de cette transformation.

Ainsi, la transformation numérique a rendu nécessaire pour chaque organisation de devenir une entreprise de médias, qui doit faciliter la production d'expériences engageantes et de haute qualité, consommables en direct comme à la demande. Autant d’expériences qui justifient la multiplication de ses usages. Bien que chaque entreprise soit unique, l'objectif de tout investissement dans la technologie des postes de travail numériques doit viser l'amélioration des expériences des employés et des clients internes. Concernant plus spécifiquement la collaboration, il faut s’assurer qu’elle soit bien partie intégrante d’une initiative plus large dont l’objectif est d’aider les utilisateurs à effectuer leur travail et de permettre de meilleures expériences pour les clients. C’est ainsi que la vidéo, le cloud et la téléphonie mobile sont devenus des plates-formes essentielles pour la communication et la collaboration.

Sources :
1 - Randstad - sondages Vivastreet 2018
2 - BT-Cisco - étude “Digital Dislocation in the Workplace” 2016

AUCUN COMMENTAIRE