Alors que la transformation numérique devient un enjeu essentiel pour les PME, beaucoup d’entre elles ne disposent pas en interne de collaborateurs capables de piloter l’évolution de leur système d’information d’un point de vue stratégique. Pour répondre à ce besoin, ces entreprises peuvent faire appel à un DSI à temps partagé.

Dans un grand nombre de PME, la gestion du système d’information (SI) est confiée à des collaborateurs avec un profil à dominante technique. Cependant, la prise de décisions stratégiques et le pilotage du SI, en particulier dans le contexte de transformation actuel, nécessitent d’autres types de compétences. Il faut notamment mener une veille permanente et posséder une bonne connaissance des fournisseurs et des technologies existant sur le marché, alors même que l’écosystème numérique se complexifie de jour en jour.

Ces missions sont plutôt du ressort d’un Directeur des Systèmes d’information (DSI). En pratique, les petites PME disposent rarement de ce type de profil. Elles n’ont pas forcément de quoi occuper un DSI à temps plein, ni les ressources nécessaires pour l’embaucher.

Une nouvelle façon d’organiser le travail

Pour répondre à ces problématiques, les PME peuvent choisir de faire appel à un DSI ou à d’autres experts de haut niveau à temps partagé, en fonction de leurs besoins et de leurs priorités. L’emploi à temps partagé est une nouvelle façon de concevoir le travail : plutôt que de travailler pour un seul employeur, les collaborateurs optant pour ce type d’approche partagent leur temps et leur expertise entre plusieurs sociétés. Ce modèle présente à la fois des avantages pour les entreprises et pour les collaborateurs.

Le groupe Référence fait partie des sociétés qui proposent ce type de services : l’entreprise emploie plusieurs profils de haut-niveau, qui répartissent leur temps de travail entre plusieurs clients. En regroupant plusieurs expertises différentes, la société permet également à ses collaborateurs de solliciter leurs pairs à tout moment pour répondre aux enjeux spécifiques des clients. « Nous sommes certains que ce modèle est la réponse aux besoins à la fois des entreprises et des collaborateurs. Il répond aux problématiques économiques des entreprises ainsi qu’à la mutation du rapport au travail des employés désirant enrichir leurs connaissances et multiplier leurs expériences », témoignent Jean-Marc Montels et Thibault Cornudet, cofondateurs du groupe.

Les bénéfices du travail partagé pour les entreprises

  • Une performance accrue, à travers l’accès à des ressources de haut niveau
  • Un meilleur engagement des experts sur le long-terme
  • Une vraie flexibilité sur le plan des ressources humaines, avec la possibilité de moduler ses besoins à l’instant T
  • Une alternative moins coûteuse que l’embauche, sans avoir à gérer le recrutement ni l’évolution de carrière.

Les atouts du travail partagé pour les collaborateurs

  • La possibilité d’une évolution constante, qui permet de varier les expériences, d’apprendre continuellement et de maintenir son employabilité.
  • La sécurité, avec une embauche à temps plein par la société de services.
  • L’opportunité de mettre ses compétences au service des PME et ETI.

Source : Groupe Référence

AUCUN COMMENTAIRE