Selon Deloitte, les DSI des 10 % d’entreprises les plus à l’avant-garde du numérique affichent trois priorités : sécurité, performance de l’infra et cloud.

La majorité des DSI/CIO interrogés par Deloitte définissent ainsi leurs priorités :

  • 64 % - Technologies numériques
  • 60 % - Données et analytiques
  • 38 % - Technologies émergentes

Les analystes de Deloitte se sont penchés sur les DSI des 10 % d’entreprises qui sont considérées comme étant à l’avant-garde du numérique... et leurs réponses divergent de la moyenne !

1Sécurité, vigilance et résilience

57 % des DSI d’entreprises d’avant-garde considèrent le cyber (c'est l'expression qu'ils emploient) comme un atout de base ! C’est ainsi qu’ils sont 69 % à affirmer que leurs organisations comprennent les changements et les investissements liés au cyber et nécessaires aux initiatives numériques. D’ailleurs, ils sont 53 % à évoquer la cybercriminalité lors des réunions du board (conseil d’administration).

Cette proximité avec les dirigeants et le board est considérée comme essentielle. Une approche plus stratégique de la sécurité peut en effet aider les entreprises à rester sécurisées, vigilantes et résilientes. Et à évoluer au-delà de la sécurité et de la confidentialité pour englober d'autres dimensions du risque, notamment la conformité réglementaire, le risque opérationnel et le risque financier.

2Mise à niveau vers une infrastructure haute performance

65 % des DSI d’avant-garde qui dirigent leurs efforts vers la modernisation des systèmes existants déclarent d’une bonne ou complète compréhension des changements et des investissements nécessaires. En passant de la simple mise à niveau des systèmes existants à la valorisation des investissements technologiques, ils peuvent contribuer à la croissance et à la transformation de leur entreprise.

Pour innover et évoluer, la plupart des organisations de base (64%) déploient des systèmes ERP de nouvelle génération ou modernisent leurs plates-formes existantes. Les DSI d’avant-garde ont déjà fait cette démarche, ils ont donc moins à se concentrer sur les transformations de la finance et de la chaîne logistique.

3Adopter le cloud

90% des DSI indiquent que leur organisation utilise le cloud, considéré comme un moteur important de la transformation numérique. Ils prévoient que le pourcentage des budgets informatiques investis dans le cloud va doubler au cours des trois prochaines années, passant de 22% à 44%. Et près du tiers des DSI (32%) déclarent utiliser des infrastructures en nuage pour des applications métiers critiques.

L'évolutivité (75%) et l'agilité (72%) restent les principaux moteurs de l'adoption du cloud. Cependant, les DSI d’avant-garde expriment des inquiétudes sur la protection des données et les activités dans le nuage. Par ailleurs, ils sont 34 % à considérer le cloud comme un moyen d'améliorer la sécurité.

Cependant, ces même DSI d’avant-garde mettent en garde contre le risque d'augmentation des coûts totaux en l'absence de processus de gouvernance appropriés permettant de superviser les dépenses cloud de l'entreprise. Seulement 1 DSI sur 5 a déclaré que son organisation a mis en place de tels processus.

Source : Etude annuelle « 2018 global CIO survey: Manifesting legacy » de Deloitte

Image d’entête 949895970 @ iStock aurielaki

AUCUN COMMENTAIRE