La transformation numérique est globalement vécue positivement dans les entreprises, mais de nombreux points de vigilance demeurent, car les freins sont toujours vivaces, en particulier le manque d’accompagnement des collaborateurs.

La révolution numérique est là, 63 % des salariés déclarent la vivre. Les collaborateurs de l’entreprise sont majoritairement conscients des bénéfices qu’elle apporte. Même si concrètement tous ne la perçoivent pas de la même façon :

  • 74 % des cadres et managers y sont sensibles ;
  • 65 % des millénials ;
  • 58 % seulement des non-managers.

Car en réalité de nombreux obstacles subsistent, qui sont autant de freins à son adoption :

  • En particulier pour les managers
    • 37 % - Résistance au changement ;
  • Et pour les employés
    • 33 % - Mauvaise qualité des réseaux ;
    • 27 % - Multiplicité des outils et des équipements pas toujours adaptés.

Le décalage...

Ces difficultés se mesurent dans les pratiques. Par exemple, seuls 35 % des collaborateurs sont équipés d’un PC portable et d’un smartphone. Ou encore si 58 % des salariés sont favorables au télétravail, seulement 7 % télétravaillent !

Principale lacune pointée par les cadres et l’ensemble des collaborateurs, le manque d’accompagnement... Les attentes en la matière s’affichent même à la hausse. De 47 % en 2017, ils sont 55 % en 2018 à souhaiter plus d’accompagnement, qu’il s’agisse de s’approprier des outils ou de profiter de la conduite du changement.

Que souhaitent les collaborateurs ? Un accompagnement individualisé qui part de leur niveau de compétences en intégrant leurs spécificités métier, avec des modalités sur-mesure et différenciantes.

Le rôle du manager

Le manager est évidemment un élément clé de la transformation numérique. Il se montre d’ailleurs sensible à cette mission, 51 % d’entre eux appelant également à plus d’accompagnement.

Comme l’étude le montre, les managers perçoivent que leur rôle doit évoluer : il ne s’agit plus uniquement d’arbitrer et de piloter, mais d’adopter une posture plus centrée sur l’écoute, la montée en compétences et l’empowerment des collaborateurs. La dimension de « manager coach » commence à prendre de la substance, et ses pratiques à s’affirmer.

Les millenials sont embarqués dans le numérique

Autre constat de l’étude, les entreprises peuvent s’appuyer sur leurs millenials pour favoriser l’adoption de la transformation numérique. Pour eux, le numérique est un vecteur d’efficacité et de performance individuelle :

  • 72 % - Considèrent qu'il améliore la performance individuelle ;
  • 70 % - Il favorise l’échange, l’émulation d’idées et le travail collaboratif ;
  • 65 % - Il permet l’exercice plus efficace de leur fonction.

Source : Baromètre Digital Workplace du cabinet Julhiet Sterwen, réalisé par l’IFOP

Image d’entête 916204130 @ iStock Mykyta Dolmatov

AUCUN COMMENTAIRE