Moins d’un projet lié à la transformation digitale des entreprises sur deux serait un succès… Le doute s’installe, surtout lorsque la théorie, les objectifs et les pratiques ne sont pas alignés.

La transformation digitale, c’est une question de leadership, de stratégie, de technologie, de culture et de talent. Cela, 9 cadres sur 10 (91%) en sont persuadés, la définition de la transformation numérique semble donc claire.

Seulement, à y regarder de plus près, l’unité de façade sur la transformation numérique se fissure. A commencer par le manque d’accord sur la signification dans la pratique de la transformations digitale, qui représenterait un obstacle majeur pour 25 % de ces mêmes cadres.

Qu’est-ce qui ne va pas dans la transformation digitale ?

Interrogés sur les stratégies de transformation digitale de leur entreprise (400 cadres américains d’entreprises de plus de 100 salariés), 35 % des cadres ont déclaré que l'absence d'une stratégie de transformation claire représente un obstacle majeur pour que leur entreprise atteigne son plein potentiel numérique.

La transformation numérique est donc bien loin de faire l’unanimité. Ainsi, 10 % seulement des cadres estiment que 75 % ou plus de la stratégie de transformation de leur entreprise est un succès. En poussant un peu plus l’analyse, il se révèle même que, secrètement, 20 % des cadres estiment que les projets de transformation digitale sont une perte de temps !

Enfin, 39 % des cadres ont déclaré rencontrer une résistance aux nouvelles façons de travailler et se sont sentis dépassés par la complexité des efforts liés à la transformation numérique.

Qui dirige la transformation digitale ?

Dans le modèle américain, c’est le CTO (Chief Transformation Officer) qui anime la transformation digitale, suivi de près par le CEO (PDG) et le CIO (DSI). Le CDO (Chief Digital Officer) est loin derrière.

  • 29 % - CTO
  • 28 % - CEO
  • 24 % - CIO
  • 14 % - CDO

Sur quoi portent les efforts ?

Sans évoquer l’affectation des budgets ou ce type de critère qui peuvent être considérés comme des indicateurs de priorités, la perception des cadres sur les efforts consentis pour la transformation digitale de leur entreprise revient à :

  • 58 % - Stratégie digitale
  • 52 % - Digitalisation
  • 37 % - Transformation du business
  • 34 % - Disruption numérique
  • 30 % - Transformation de l'entreprise
  •   6 % - Transformation digitale
  •   3 % - Rien de ce qui précède

Et qui en profite ?

Le dernier point porte sur les bénéficiaires de la transformation digitale, selon la perception des cadres de l’entreprise :

  • 60 % - Opérations, informatique, IT, approvisionnement, finance ;
  • 15 % - Développement de produits ;
  • 13 % - Marketing ;
  • 10 % - Ventes

Source : rapport « A Crisis in Digital Transformation » par Wipro Digital

Image d’entête 639087598 @ iStock ojogabonitoo

AUCUN COMMENTAIRE