Les organisations ne disposant pas d’une grande expertise en IA peuvent tout de même en bénéficier, car les services dans le cloud continuent à s’améliorer et à proliférer. Avec l’intelligence artificielle dans le cloud, les conditions sont réunies pour une adoption massive, explique Deloitte.

L’impact de la transformation numérique pousse les organisations au-delà du modèle informatique traditionnel. Il agit sur tous les aspects de l’entreprise, de la stratégie commerciale à l’exploitation opérationnelle en passant par la fabrication, la logistique et bien d’autres fonctions encore, y compris les RH. De nombreuses entreprises volontaristes ont fondamentalement changé leur manière d’identifier, tester, évaluer et mettre en œuvre les nouvelles technologies numériques, afin de les rendre pertinentes pour leurs affaires.

Après le cloud et le big data c’est à présent l’IA qui représente la voie royale vers un avantage concurrentiel. Les applications les plus emblématiques reposent sur les algorithmes d’IA pour aider à réduire la frustration et le désabonnement des clients, lancer de nouvelles offres ou simplement prendre des décisions stratégiques ou opérationnelles. Heureusement, grâce au cloud, ces technologies de pointe sont à présent accessibles à toutes les entreprises, quels que soient leur taille et leurs moyens. C’est ce qu’explique Deloitte dans un article publié récemment.

Faciliter l’usage de l’IA par les non-spécialistes

L’apprentissage machine et les variantes complexes des réseaux neuronaux à apprentissage profond sont à la base de l’IA aujourd’hui. Les entreprises possédant le savoir-faire nécessaire peuvent les utiliser pour analyser d’énormes ensembles de données, trouver des tendances et faire des prédictions précises. Ce qui n’est pas le cas de tout le monde.

Le problème de l’apprentissage machine est qu’il nécessite une expertise technique. Dans un sondage de Deloitte, 69 % des répondants affirment que leur écart de compétences en IA est modéré à extrême. « Heureusement, les logiciels et services dans le cloud avec IA intégrée facilitent l’utilisation de l’IA pour les non-spécialistes », affirme le rapport de Deloitte.

L’IA dans le cloud monte en puissance

Les logiciels d’entreprise avec IA intégrée (utilisés par 59 % des premiers adoptants) ont ouvert la voie à de nombreuses organisations. Mais à présent, c’est l’IA dans le cloud qui prend son essor. « Environ la moitié (49 %) des entreprises qui déploient l’intelligence artificielle aujourd’hui utilisent des services de développement dans le cloud, et ce nombre est susceptible d’augmenter, car les solutions nécessitent moins de compétences pour la programmation de l’IA ».

Cependant, l’expertise technique est nécessaire, mais pas suffisante pour assurer le succès de l’IA. Pour beaucoup de ceux qui ont adopté l’intelligence artificielle avec succès, le secret réside dans la diversité de leurs ressources : ils ont accès à d’énormes quantités de données, des experts en intelligence artificielle qui peuvent développer des algorithmes et interpréter les résultats, et des chefs d’entreprise qui savent comment appliquer l’intelligence artificielle à leurs opérations.

Sources : Deloitte

AUCUN COMMENTAIRE