Une étude réalisée pour Citrix par l’Economist Intelligence Unit (EUI) s’est intéressée à la place des technologies informatiques dans le quotidien des salariés. De plus en plus, celles-ci deviennent un levier pour le recrutement et la fidélisation des collaborateurs.

Pour cette étude, 628 dirigeants d’entreprise ont été interrogés dans cinq pays européens (France, Pays-Bas, Allemagne, Royaume-Uni et Pologne). Selon cette enquête, les salariés sont toujours plus demandeurs d’espaces de travail flexibles et accessibles. Dès lors, rien d’étonnant à ce que les technologies informatiques influencent de façon notable l’expérience des employés. Offrir des outils et des soutions IT performantes devient de ce fait un critère important pour recruter et fidéliser les collaborateurs.

Les entreprises commencent à s’emparer du sujet : en effet, selon l’étude, 26% des décideurs européens sont tout à fait d'accord avec l'affirmation selon laquelle l'expérience des employés dans leur entreprise s'est nettement améliorée au cours des deux dernières années.

La collaboration entre les ressources humaines et la DSI devient désormais un facteur de différentiation fort, les entreprises parvenant à faire converger ces deux fonctions ayant plus da facilité à attirer et à retenir les talents.

La mobilité favorise l’engagement des salariés

Selon les répondants, cinq grands facteurs contribuent à augmenter l’engagement des salariés, au premier rang desquels se place la mobilité. La capacité de travailler depuis n'importe quel endroit est en effet un facteur d’implication des employés pour 44 % des sondés. Viennent ensuite un accès facile à l'information (43 %), la facilité d'utilisation des outils (40%), l’expérience de type " grand public " (33 %) et enfin le choix des terminaux (31 %).

Une information facile d’accès, premier levier de productivité

La productivité dépend quant à elle avant tout de la facilité d’accès à l’information (44%), suivie par la facilité d'utilisation (39 %), la rentabilité (36 %), le choix des terminaux (32 %) et la possibilité de travailler n’importe où (32 %).

« Aujourd'hui, les employés souhaitent être libres de travailler quand, où et comme ils le veulent. Ils s'attendent également à ce que ce soit aussi facile que dans leur vie personnelle », souligne Emmanuel Schupp, directeur général de Citrix France.

Source : Etude Economist Intelligence Unit (EIU) et Citrix, “The Experience of Work : The Role of Technology in Productivity and Engagement”

AUCUN COMMENTAIRE