Dire que l’automatisation et l’IA bouleversent l’agenda de transformation numérique des entreprises est un doux euphémisme, tant ces technologies sont en train de redéfinir le contenu des services proposés par les ESN.

Recourir à l’automatisation pour simplement gérer les affaires courantes ou pour créer des services et des produits innovants sont l’un des attraits irrésistibles de l’automatisation et de l’IA. Si elles ne sont pas parmi les early adopters, beaucoup d’entreprises entendent intégrer ces outils d’automatisation dans leurs projets de transformation numérique.

De fait, l'automatisation des processus et l'intelligence artificielle sont en train de changer la façon dont les fournisseurs de services informatiques commercialisent leurs services. Selon un nouveau rapport publié par Information Services Group, le cabinet spécialisé en recherche et conseils technologiques, ces deux tendances perturbent le train-train de la transformation digitale dans les entreprises.

Une forte demande d’automatisation et d’IA

En effet, intégrer l’IA dans ses processus informatiques dès à présent est très tentant, mais si le processus de transformation numérique est déjà complexe en soi, y rajouter l’automatisation avec IA rend la tâche autrement plus compliquée.

Le rapport d’ISG a constaté une forte demande de la part des entreprises clientes, qui sont à la recherche de fournisseurs de services de transformation numérique pour les aider à automatiser leurs fonctions informatiques. De nombreux fournisseurs offrent un degré élevé d'automatisation tout en fournissant des services spécialisés, y compris la priorisation de l'efficacité, la réponse et l'approvisionnement dynamiques, et la sécurité, en fonction des besoins du client.

Les fournisseurs de services s’empressent d’adapter leur offre

De leur côté les ESN se dépêchent de développer les outils, ou de les acquérir via des partenariats, afin de répondre à la demande. De nombreux fournisseurs de services de transformation digitale développent leurs propres outils, y compris des outils et des offres en tant que service, en utilisant l'analyse, l'automatisation, l'intelligence artificielle et l'informatique cognitive, ajoute le rapport.

Reste que la soudaineté de cette tendance a pris tout le monde de court. L’intégration de ces nouveaux services perturbe les fournisseurs qui n’avaient pas envisagé un envol aussi rapide de ces technologies. Il leur faudra, selon le rapport, passer à une offre de services à forte intensité technologique et disponible rapidement afin de réussir sur ce marché.

Côté clients, l'évaluation des fournisseurs passe maintenant par le contrôle du type de robots, de l'intelligence artificielle, de l'apprentissage machine et des technologies cognitives qui sont fournies.

Source : ISG

AUCUN COMMENTAIRE