Une enquête menée par Skillsoft, éditeur de solutions de e-learning, montre que l’acquisition de compétences digitales n’est pas encore une priorité pour beaucoup d’entreprises. Pour ne pas rater le coche de la transformation numérique, ce retard devra être rattrapé au cours des années qui viennent.

Alors que la transformation numérique est un enjeu important pour la plupart des entreprises, les investissements en formation ne reflètent pas cette priorité. En effet, selon le sondage mené par Skillsoftauprès de 126 professionnels, les formations au numérique ne dépassent pas 40% du temps total de formation dans près de 62% des entreprises. Seuls 21% des répondants, dirigeants d’entreprises ou responsables RH,ont indiqué que leurs collaborateurs passaient entre 60 et 100% de leur temps de formation à apprendre des compétences digitales.

Les sondéssontcependant conscients qu’il y a un retard à combler dans le domaine des formations au numérique. Pour 74,3% d'entre eux, la part de la formation dédiée à l'acquisition de compétences digitales devrait augmenter au cours des cinq années à venir.

Le e-learning, complément aux formations en présentiel

Une majorité de répondants (90,4%) s’accordent pour reconnaître l’importance de la formation dans leur entreprise.Pour répondre à ce besoin, la plupart des entreprises associent formation en présentiel et e-learning, une combinaison appelée « blendedlearning » par les anglo-saxons. Environ un quart des sondés (24,7%) font seulement des formations en présentiel, tandis que 19,8% n’utilisent que le e-learning.Le numérique apparaît donc plutôt comme un complément au présentiel, une hypothèse confirmée chez plus de la moitié (53,6%) des répondants, qui estiment que leurs collaborateurs préfèrent le présentiel.Ils sont néanmoins 41,6% à penser que la préférence de leurs salariés va au e-learning.

Parmi les modalités de formation en ligne, les micromodules en ligne sont vus comme les plus pertinents (32,8%), suivis du social learning (17,6%) puis de la gamification (16,8%).

Former ses salariés au leadership, une nécessité pour la transformation numérique

Certaines compétences relationnelles, comme le leadership, sont des atouts importants pour réussir sa transformation numérique. Les collaborateurs sont en effet de plus en plus amenés à piloter des projets de transformation sur les différents domaines métier. Signe que les entreprises en sont conscientes, les formations au leadership sont globalement plébiscitées par les répondants : 36% des répondants partagent entièrement l’idée que tous les salariés doivent pouvoir accéder à une formation au leadership, tandis que 18,4 % sont plutôt d’accord. 26 % ont néanmoins un avis opposé.

Source : enquête Skillsoft

AUCUN COMMENTAIRE